Quincy Jones

Quincy Jones

Trompettiste, chef d'orchestre, compositeur, arrangeur et producteur américain (1933, Chicago)

Avec plus de soixante ans de carrière, Quincy Jones est l’un des musiciens américains les plus récompensés. Compositeur, arrangeur et découvreur de talents hors pair, il a marqué l’histoire de la musique, de l’audiovisuel et, plus largement, de la communauté afro-américaine.

Quincy Jones a grandi à Seattle où il commence l'étude de la trompette au collège et chante dans un quartet de gospel. A 18 ans il obtient une bourse pour suivre les cours de la Berklee School de Boston. Engagé dans l'orchestre de Lionel Hampton de 1951 à 1953, il découvre l'Europe et travaille déjà comme arrangeur à son propre compte. Après une tournée mondiale avec Dizzy Gillespie, il s'installe à Paris où il étudie avec Nadia Boulanger puis travaille comme directeur artistique pour le label Barclay. Il forme son premier big band mais sans grand succès. Au début des années 1960, Quincy Jones retourne aux Etats-Unis et s’installe à New York où il se consacre à l’arrangement puis à la direction musicale chez Mercury, devenant ainsi le premier afro-américain à diriger un label musical. La même année il compose sa première musique de film pour Sidney Lumet. Il commence aussi à travailler pour la télévision et à produire des disques de rythm ’n' blues, de funk, de pop et de jazz. En 1974 il rencontre le jeune Michael Jackson et produit les albums qui deviendront les plus gros succès commerciaux du chanteur, Off the wall et Thriller, ce dernier demeurant aujourd’hui l’album le plus vendu de tous les temps.

En véritable touche à tout, Quincy Jones se lance dans l’édition musicale et fonde le label Q West en 1981. Il coproduit en 1985 le film La couleur pourpre puis dirige l'enregistrement de la chanson We are the world, projet à visée humanitaire contre la famine en Ethiopie. Dans les années 90, Quincy Jones est l'un des acteurs principaux de la vie musicale américaine, tous genres confondus : il dirige l'orchestre de Miles Davis pour ses derniers concerts et organise également le concert pour l'investiture du président Bill Clinton. Toujours très actif aujourd’hui, Quincy Jones apparaît régulièrement dans les festivals de jazz et plus généralement dans de nombreuses manifestations musicales aux Etats-Unis et en Europe.

Quincy Jones en 6 dates :

1964 : Devient le vice président du label Mercury.

1989 : Sortie de l’album Back on the block, recompense par sept Grammy Awards.

1991 : Enregistre le dernier album de Miles Davis : Miles&Quincy Live at Montreux, quelques mois avant la mort du trompettiste.

1994 : Crée « QDE », une compagnie productrice d'émissions de télévision, de films et de logiciels informatiques.

2000 : Dirige l’Orchestre National de France au Théâtre des Champs Elysées.

2001 : Ecrit « Q », son autobiographie.

Quincy Jones en 6 enregistrements :

1959 : The birth of a band

1974 : Body heat

1989 : Back on the block

1993 : Miles Davis et Quicy Jones Live at Montreux

1999 : From Q with love

2009 : You've got it bad girl

Biographie de la Documentation de Radio France, août 2014.

En savoir plus