John Cage

John Cage

Compositeur américain (Los Angeles 1912 - New-York 1992)

Compositeur, poète, théoricien, plasticien, mycologue et écrivain, John Cage a eu sur l’art du XXème siècle un impact majeur. Il a considérablement contribué à révolutionner les idées traditionnelles de l’Occident sur la musique et sur la fonction de compositeur.

S’il a suivi l’enseignement d’Arnold Schoenberg aux Etats-Unis, John Cage s’éloigne rapidement des règles académiques de composition pour se tourner vers l’expérimentation. Ses recherches sur le son et le rythme, non sans corrélation avec les arts visuels comme la peinture et la danse, amènent John Cage à reconsidérer l’importance du hasard et du silence dans la musique : dès lors, c’est la notion même de temps musical qui lui apparaît essentielle. Cette réflexion, nourrie par la découverte du bouddhisme et du taoïsme, permet à la musique de s’émanciper de la mémoire et de l’intention et définit une absence de hiérarchie des sons entre eux. En témoignent, outre l’invention du piano préparé, des pièces comme 4’33 où le son ambiant de la salle de concert est toute la substance même de l’œuvre. La plupart des œuvres de John Cage sont écrites pour instruments à percussion ou pour piano préparé et pour des sources sonores et des exécutants non spécifiés quant à leur nombre et à leur nature.

L’action de John Cage sur le monde de la musique est à la fois perturbatrice et stimulante : il ne tardera pas à voir marcher dans son sillage de jeunes compositeurs comme David Tudor, Morton Feldman, Christian Wolff ou encore Earle Brown qui formeront autour de lui l’école dite « de New-York ».

John Cage en 6 dates :

• 1938 : Invente le piano préparé pour accompagner le ballet Bacchanale de Syvilla Fort.
• 1939 : Compose la première œuvre de musique électronique Imaginary Landscape n°1 pour 2 électrophones à vitesse variable, des enregistrements de sons sinusoïdaux de fréquences diverses, piano et cymbale.
• 1942 : Hébergé à New York chez Max Ernst et Peggy Guggenheim, il rencontre Mondrian, André Breton, Virgil Thomson et Marcel Duchamp. Accueilli ensuite chez Jean Erdman, Cage fait la connaissance du danseur et chorégraphe Merce Cunningham.
• 1949 : Rencontre Pierre Boulez et Pierre Schaeffer à Paris
• 1958 : Se rend à Darmstadt pour un séminaire sur la « composition comme processus ».
1962 : Composition de 0’00’’

John Cage en 5 œuvres :

• 1940 : Living Room Music
• 1944 : Four walls
• 1948 : Suite for Toy piano
• 1952 : 4’33
• 1980 : Litany for the Whale