Notre-Dame de Paris : la restauration du grand orgue commence

Il est l'un des symboles de la cathédrale de Notre-Dame de Paris. Le grand orgue, épargné par les flammes mais abîmé par la poussière de plomb et les variations de température, entame sa restauration. Son démontage débute ce lundi 3 août et l'orgue devrait être opérationnel en 2024.

Notre-Dame de Paris : la restauration du grand orgue commence
Le grand orgue et la rosace de Notre-Dame de Paris en 2004 , © AFP / STEPHANE DE SAKUTIN

Entre son démontage et sa remise en place, la restauration du grand orgue de Notre-Dame de Paris prendra presque quatre ans. Les travaux auraient dû commencer en avril, mais la crise sanitaire ne l'a pas permis. Ils débutent donc ce lundi avec la dépose de la console des claviers, puis se poursuivront avec le démontage des 8 000 tuyaux jusqu'à la fin de l'année. Au total, il faudra six mois pour accorder et harmoniser l'instrument, avant qu'il se fasse de nouveau entendre dans l'édifice, le 16 avril 2024, cinq ans jour pour jour après l'incendie. 

C'est une entreprise titanesque, « un chantier dans le chantier », précise le général Jean-Louis Georgelin, président de l'établissement public chargé de la restauration de Notre-Dame. Les pièces de l'orgue seront entreposées dans quatre conteneurs étanches et il reste encore à lancer un appel d'offre pour le nettoyage, la restauration et le remontage. Un échafaudage de 30 mètres a été installé autour de l'orgue pour mener l'opération à bien.

Un orgue relativement épargné

L'instrument historique n'a pas été touché par les flammes ni par les litres d'eau envoyés par les pompiers pour éteindre l'incendie. Mais il a été recouvert de poussière de plomb et a souffert des variations de température. « Notre ambition est de restituer l’instrument dans l’état de fonctionnement dans lequel il était avant l’incendie », ajoute Jean-Louis Georgelin.

L'orgue du chœur a davantage souffert. Atteint par l'eau, il sera démonté avant la fin de l'année pour être réparé. De taille plus modeste avec ses 2 000 tuyaux, il pourrait rester silencieux plus longtemps que le grand orgue, le temps de la réfection.

Le grand orgue de Notre-Dame en chiffres

Année d'installation : 1733 (modifié à plusieurs reprises, dont 1788, 1833 et 1868)

Nombre de tuyaux : 8 000

Nombre de jeux : 115

Nombre de claviers : 5