Classique info
Magazine
Vendredi 24 janvier 2020
5 min

Classique info du vendredi 24 janvier 2020

Un point sur les nominations de la semaine ; Opera Magazine annonce la disparition du baryton-basse Franz Mazura ; Netflix acquière les droits du biopic sur Leonard Bernstein, réalisé par Bradley Cooper ; un projet de « Mama Mia » à la française, version Sardou.

Classique info du vendredi 24 janvier 2020
Franz Mazura aux côtés de Florian Vogt, Olaf Baer et Wolfgang Koch dans la production des Maîtres-chanteurs , © Getty / picture alliance

Un point sur les nominations de la semaine

En Suisse, James Gaffigan devient directeur musical désigné de l’orchestre junior du Festival de Verbier. Jader Bignamini, 43 ans, succède quant à lui à Leonard Slatkin à partir de la saison prochaine à la tête de l’Orchestre Symphonique de Detroit. Enfin, le contre-ténor Max Emanuel Cencic a été nommé à la tête du tout nouveau Festival d’opéra baroque de Bayreuth, qui se tiendra pour la première fois en septembre prochain. Côté départ, la chorégraphe Sacha Waltz quitte quant à elle la direction du Staatsballett de Berlin, un an seulement après sa nomination, suivant ainsi son co-directeur.

Opera Magazine annonce la disparition du baryton-basse Franz Mazura

Grand interprète des rôles de méchant avec sa voix si grave, le chanteur, né à Salzbourg, nous a quittés à l’âge de 95 ans. Un anniversaire qu’il avait célébré sur scène l’année dernière, en participant à la production des Maîtres chanteurs de Nuremberg de  Wagner, au Staatsoper de Berlin. Il était notamment entré dans l’histoire en interprétant le rôle du Dr Schön dans la création de Lulu, œuvre inachevée d’Alban Berg, dirigée par Boulez, mis en scène par Patrice Chéreau en 1979 à Paris.

Comment revisiter un chef d’œuvre pour que son intrigue s’inscrive dans notre époque ?

C’est la question que s’est posé le Grand Théâtre de Genève en produisant une nouvelle version de L’Enlèvement au sérail de Mozart. Un reportage d’Aliette de Laleu.

Netflix acquière les droits du biopic sur Leonard Bernstein, réalisé par Bradley Cooper

Une information du site américain Deadline. Netflix a évincé la Paramount sur ce projet très attendu, dans lequel le réalisateur, Bradley Cooper, interprétera Leonard Bernstein. Et la multinationale sera plutôt bien accompagnée sur ce projet puisqu’il est co-produit par Scorcese, Spielberg, Bradley Copper ou encore Todd Phillips. Son intrigue s’étendra sur 30 ans et se concentrera sur la relation entre Bernstein et son épouse Felicia Montealegre.

Un projet de «Mama Mia» à la française, version Sardou

Franck Montel, le directeur de Chérie FM, prépare une comédie musicale autour des chansons de Michel Sardou. Il monte ce projet avec Roberto Ciurleo, ancien directeur de NRJ. Le spectacle s’appellera « Je vais t’aimer », ça parlera d’une croisière et on y entendra France et les Lacs du Connemara. Les castings débuteront début avril. Plus d’information à lire dans Le Parisien.

L'équipe de l'émission :