Alla Breve : l'intégrale
Magazine
Dimanche 6 décembre 2015
30 min

« A Distance » de Benjamin De La Fuente (Diffusion intégrale et portrait)

Le compositeur de la semaine dans Alla Breve est Benjamin De La Fuente qui a imaginé en 2013 sa toute première vraie partition pour l'orchestre symphonique : A Distance ! Dans cette pièce concertante, le violon solo et la batterie solo sont mis à distance ...

« A Distance » pour deux solistes et orchestre de Benjamin De La Fuente
Interprété par l’Orchestre Philharmonique de Radio France,
Dirigé par Jean-Michaël Lavoie
Avec Jeanne-Marie Conquer, violon et Eric Echampard, Batterie
Rediffusion de la création enregistrée le 22 mai 2013 au Centquatre

Diffusion intégrale et portrait :
Il est violoniste, improvisateur et compositeur tout à la fois. Son disque solo "La Longue Marche" paru il y a cinq ans aujourd'hui, donne une des clefs de son univers de création et illustre bien l'énergie et la tension qui irriguent sa musique. Il en est de même de la pièce qu'il a imaginée il y a deux ans pour nos Alla Breve :* "A Distance* ", pièce concertante pour deux solistes et orchestre.
Dans cette composition,
Benjamin De La Fuente est resté fidèle à l'idée romantique du concerto. "A Distance" est le lieu d'un affrontement, de rapports de force entre les solistes, la violoniste Jeanne-Marie Conquer et le batteur Eric Echampard**, et l'orchestre symphonique.

Les opportunités d'écrire pour l'orchestre ne sont pas si fréquentes. Les Alla Breve de France Musique ont offert au compositeur la possibilité d'écrire sa première pièce d'orchestre depuis celle jouée dans la cadre de son apprentissage au Conservatoire Supérieur de Paris.
La partition est virtuose, ciselée, pleine de contrastes.
Elle correspond très bien au tempérament et à l'univers de BenjaminDe La Fuente, musicien aussi à son aise dans les studios électroacoustiques qu'au sein du quartet de rock expérimental : Caravaggio.

Avant"A Distance", Benjamin De la Fuente avait surtout composé pour de petits ensembles. Cette partition a donc été un vrai défi.
Défi d'abord dans le choix de son instrumentation. Les compositeurs qui associent dans une pièce concertante le violon et la batterie ne sont en effet pas si nombreux.
Défi acoustique aussi : la violoniste et le batteur étaient séparés physiquement par tout l'orchestre symphonique.
Benjamin De La Fuente a choisi l'inconfort pour avancer et résoudre les problèmes que pose chaque oeuvre nouvelle. ces questionnements sont essentiels dans son activité de compositeur.
D'ailleurs immédiatement après la création de "A Distance", Benjamin De La Fuente souhaitait se mettre à distance d'une forme de savoir faire et de virtuosité...

Musiques de Benjamin De La Fuente qui accompagnent ce portrait :

ξ Give something
par Benjamin De la Fuente
REF AEON 0980

ξ Piège pour batterie solo
par Laurent Mariusse
Enregistrement non commercialisé

ξ Flip pour deux batteries et clavier
par l'Ensemble Ictus et Eric Echampard
Enregistrement non commercialisé

ξ Ouest pour violon, sax, pianos, batterie
par l'Ensemble Acouphène
Avec Cesar Carcopino, Matthias Leboucher, Morenn Nedelec, Khoa Vu Nguyen et Mathieu Fevre
Enregistrement non commercialisé

ξ On Fire pour voix, piano et Orchestre
par Piera Formenti, Wilhem Latchoumia et l'Orchestre Philharmonique de Radio France
direction Joshua Dos Santos
Enregistrement du Festival Présences février 2015 (enregistrement Radio France)

ξ In Vino Veritas pour orchestre de Jazz
par l'Orchestre National de Jazz, dirigé par Olivier Benoît
Enregistrement du Festival Manifeste - juin 2015 (inédit)

ξ Blue Cristal
Session d'enregistrement du 3ème album de Caravaggio (inédit)
par Bruno Chevillon, Eric Echampard, Benjamin Delafuente, Samuel Sighicelli
Enregistrement non commercialisé

► Entretien avec Benjamin de la Fuente, par Christian Wasselin
dans le cadre du festival Présences 2015
(février 2015)

Ailleurs sur le web

Sur le même thème

L'équipe de l'émission :