Concerts
Concert

Beethoven : Sonate pour piano n°25 en sol majeur op. 79

Durée : 10 minutes

Le pianiste Guillaume Bellom joue la Sonate pour piano n°25 en sol majeur op. 79, composée en 1809 par Beethoven.

Beethoven a composé cette sonate, l’une de ses plus accessibles, à la demande de l’éditeur et compositeur Muzio Clementi. L’indication « alla tedesca » signale le caractère dansant du premier mouvement, que l’on peut assimiler à un Ländler. Joyeux et carillonnant, ce Presto est parfois surnommé « le coucou » en raison de l’intervalle de tierce descendante que la main gauche joue en passant au-dessus de la main droite.

Les deux mouvements suivants sont plus simples techniquement. L’Andante se balance sur un rythme de barcarolle, dans une tonalité de sol mineur voilée de mélancolie. Son galbe mélodique s’inspire de la vocalité italienne. Quant au finale sans apprêt, il rappelle le style du jeune Beethoven des années 1790. On appréciera le geste humoristique de la conclusion, qui laisse croire que le crescendo culminera sur des accords retentissants.

Structure

  1. Presto alla tedesca

  2. Andante

  3. Vivace

Guillaume Bellom, pianiste
L'intégrale du concert
Intégrale des sonates de Beethoven : Guillaume Bellom joue les sonates n°5, 11, 17 et 25
Maison de la Radio,Paris