Vacances en musique spéciale ados : aborder le classique autrement

Parents d'ado, vous rêvez de (continuer à ) partager les moments en musique en famille, mais votre jeune rejette en bloc la moindre mention de la musique classique, et cela malgré des années de cours au conservatoire, et ne jure que par le rap ? Voici comment contourner le problème en 6 étapes.

Vacances en musique spéciale ados : aborder le classique autrement
Vacances en musique spéciale ados, © Getty / Oliver Helbig

La bonne nouvelle du jour, c'est que la musique classique est littéralement partout, et votre ado en consomme sans s'en rendre compte. Il suffit d'un peu de patience et de préparation, et vous trouverez facilement les chemins de traverse, et à la fin il vous dira surement merci ! Nous vous proposons un kit clé en main : des thématiques qui vous mèneront indirectement à la musique classique en seulement 3 minutes, avec les chroniques de Max Dozolme MAXXI Classique. 

1. Faites de l'écran votre allié (pour une fois)

Lorsque vous écoutez de la musique classique, il vous critique ou baisse le son. Qu'à cela ne tienne, allumez la télé et proposez-lui de (re)voir un des films dont il raffole : le Seigneur des anneaux ou Harry Potter, par exemple. Vous allez voir que très vite, vous parlerez des compositeurs de la musique de cinéma Howard Shore ou John Williams, mais aussi de Wagner, Mahler ou Strauss. Ou de l'orchestre et ses pupitres d'instruments !

2. Incitez - le à consulter son portable !

Véritable prolongement de son bras, le téléphone portable est le principal ennemi de chaque parent d'ado. Mais il peut aussi être une porte d'entrée pour aborder le répertoire classique ! Réfléchissez...combien de tubes de musique classique transformés en sonnerie de téléphones portables avez-vous déjà entendus dans la rue, dans les transports en commun ou...en plein concert  ?

3. Et les jeux vidéo ? Pourquoi pas, après tout ! 

Arrêtez de lui arracher sa console, rejoignez - le dans sa partie de Zelda, ce sera l'occasion de parler de Ravel, Beethoven et même de Francis Poulenc !  Étonnant, n'est pas ?

4. Trêve des écrans, parlons BD !

Ce n'est peut-être pas le dernier manga qu'il lit en ce moment, mais Tintin reste une référence qui plaît aux ados. Pourquoi ne pas faire d'une pierre deux coups, et parler musique et littérature, et même aborder l'opéra ?

5. Les cartoons pour un petit blind - test

Non, il ne regarde plus les dessins animés, votre ado, là n'est pas la question. Mais il en a vu au cours de son enfance, et par ce biais, il a certainement gardé en mémoire des thèmes utilisés pour illustrer une course effrénée entre Tom et Jerry ou un récital improbable de Bugs Bunny. Les reconnaît-il à présent ? A vous de jouer ! 

6. Votre argument ultime ? Mettez - lui du rap !

Vous ne le savez peut-être pas, mais le rap s'est beaucoup inspiré de la musique classique, et les samples des tubes que tout le monde fredonne facilement sont nombreux. Faites- en l'inventaire, et commencez par exemple par Stupeflip, un collectif français qui reprend Tchaïkovski, Carl Maria von Weber ou encore Chopin. Succès garanti !