Passez le Bac Musique 2017 : ce qu'il faut savoir

Enseignants ou élèves en terminale à la recherche des ressources pour préparer le Bac Musique 2017, notre dossier multimédia est en ligne ! Occasion de répondre au préalable aux questions que vous vous posez tous...

Passez le Bac Musique 2017 : ce qu'il faut savoir
Baccalauréat musique 2017

Sommaire :

Passez le Bac Musique 2017: ce qu'il faut savoir

Dossier spécial Passez le Bac 2017 avec France Musique, option facultative

Dossier spécial Passez le Bac 2017 avec France Musique, option de spécialisation

Passez le Bac Musique 2017 : Guide de survie en cinq points

►Le Baccalauréat Musique, qu'est-ce que c'est ?

Le Baccalauréat musique fait partie de l'ensemble des épreuves regroupées sous le terme de « bacs artistiques ». Le dispositif a été créé en 1968 par Hugues Gall, alors conseiller au ministère de l'Education nationale dans le cadre des baccalauréats littéraires généraux, et au départ il était réservé aux élèves suivant un enseignement artistique allant de trois à six heures de cours par semaine.

Depuis 2004, tous les candidats au bac général ou au bac technologique peuvent aussi choisir le Baccalauréat musique en option facultative.

Les épreuves ont habituellement lieu la dernière semaine de mai.

Pour vous présenter à l'épreuve du Baccalauréat Musique, vous appartenez donc à une des deux catégories suivantes :

1. la musique est votre passion, vous avez fait un peu de solfège ou pas du tout, mais vous pratiquez un instrument de musique pour le plaisir, en plus de suivre l'enseignement facultatif de musique au lycée.

2. vous jouez d'un instrument ou chantez depuis plusieurs années et envisagez sérieusement d'en faire votre métier, et suivez pour cela un enseignement à forte dimension artistique, et savez déjà que vous aurez l'épreuve en musique au bac depuis la seconde.

En fonction de votre cursus scolaire, vous pouvez vous présenter soit au Baccalauréat Musique, option facultative, épreuve ouverte à toutes les séries, soit au Baccalauréat musique, option de spécialisation, épreuve obligatoire si vous êtes candidat au bac de la série L.

Dans les deux cas, le Ministère de l'éducation nationale détermine un programme limitatif, commun à tous les candidats en fonction de l'option choisie. Ce programme oriente le travail préparatif des candidats et sera l'objet de l'épreuve le jour du baccalauréat.

► Le programme limitatif : est-il obligatoire?

Le programme limitatif est une liste des œuvres choisies par l'Inspection générale et inscrites dans différentes directions de travail. Il est commun pour tous les candidats au niveau national et donc obligatoire.

Vous pouvez le consulter dans le Bulletin officiel du ministère de l'Education nationale.

► Le Bac Musique option facultative : en quoi consiste l'épreuve ?

L'épreuve facultative de musique au baccalauréat est une épreuve orale de pratique et de culture musicales : elle est composée d'une première partie, censée évaluer l'interprétation d'une oeuvre (10 min) au choix de l'élève (instrument ou chant), et d'une deuxième partie, qui consiste en une écoute comparée (30 min) entre une oeuvre figurant au programme limitatif et une oeuvre proposée par le jury. La durée de l'épreuve est de 40 minutes.

Cette épreuve est notée sur 20 points, partie "écoute comparée" sur 13 points, partie "interprétation" sur 7 points.

► L' écoute comparée : à quoi s'attendre ?

Pour l'écoute comparée, le jury fait écouter au candidat deux extraits à trois reprises. Un des extraits sera sélectionné parmi les œuvres du programme limitatif. A l'aide des questions du jury, le candidat sera amené à comparer les différences et les ressemblances des deux extraits musicaux en manipulant le vocabulaire et les connaissances musicales étudiés dans le cadre de la préparation du programme limitatif.

► L'interprétation : quel niveau de maîtrise de l'instrument ?

Quel que soit le niveau technique, ce sera surtout l'expressivité et la qualité artistique de l'interprétation que le jury prendra en compte. Le candidat argumentera ensuite le choix du morceau devant le jury. Idéalement, il sera inspiré du programme limitatif, mais il ne faut pas que ce critère ou la difficulté d’exécution soit un frein pour mettre en valeur ses compétences le jour de l'épreuve. Il vaut mieux choisir un morceau avec lequel on est à l'aise parce que le jour de l'épreuve, le trac peut influencer l'interprétation. Le candidat peut se produire seul ou avec le groupe/camarade du même établissement avec qui il joue d'habitude.

►Qui évalue les candidats ?

Le jury est composé d'au moins deux professeurs d'éducation musicale ou de musique au collège/lycée.

► Œuvres au programme :

1. Wolfgang Amadeus Mozart

♪ Divertimento K136, D Majeur

2. Maurice Ravel

♪ Concerto pour la main gauche

3. L' Affaire Tailleferre, production lyrique de l'Opéra de Limoges (2014) au départ de l'œuvre radiophonique de Germaine Tailleferre, Du style galant au style méchant, 4 opéras bouffes pastiches (webdocumentaire disponible sur le site de Canopé)

► Comment s'y préparer ?

Une quarantaine de lycées préparent les classes de terminale à l'option musique, dont vous pouvez consulter la liste ici (Source : portail de l'Education nationale), et certains conservatoires proposent des cours de préparation au bac musique. L'épreuve facultative est ouverte également aux candidats libres ou issus des établissements hors contrat d'association avec l'Education nationale, qui s'y présentent sous les mêmes conditions que les candidats "réguliers". Certains établissements privés proposent la préparation au Bac Musique en une dizaine de cours payants. Vous pouvez également trouver des ressources sur le web, ainsi que suivre nos émissions et consulter notre dossier.

Dossier spécial Passez le Bac avec France Musique, option facultative

► Le Bac Musique option de spécialisation : en quoi consiste l'épreuve ?

L'épreuve de spécialité musique est composée d'une première partie écrite de culture musicale et artistique (durée : 1 heure), et d'une partie orale de pratique et culture musicales (durée : 2 heure 30).

La partie écrite consiste à rédiger un commentaire d'écoute à partir de deux extraits d’œuvres diffusées au début de l'épreuve : une issue du programme limitatif, l'autre hors programme limitatif. La comparaison devra mobiliser les connaissances du candidat sur les différences et les ressemblances entre deux œuvres, en faisant référence à l'histoire, la théorie, la sociologie et l'esthétique de la musique. Ensuite le candidat répondra à une série de questions sur l'oeuvre hors programme limitatif, et notamment en fonction de la direction de travail, des caractéristiques principales de l'oeuvre et de son interprétation et de l'organisation musicale de l'extrait diffusé. Pour répondre au question, le candidat peut s'appuyer sur la partition ou sur un texte synthétique qui résume les axes principaux de sa réflexion.

La partie orale de pratique et culture musicales et artistiques (30 min) consiste à jouer ou chanter une oeuvre de son choix (en solo ou en groupe) que le candidat présente ensuite devant le jury.

Dans un deuxième temps, la candidat écoute un extrait d'une oeuvre hors programme limitatif. Guidé par les questions du jury, il situe l'oeuvre entendue dans une des quatre directions de travail et le remet dans le contexte des œuvres qu'il a étudiés dans le cadre du programme limitatif.

La prestation du candidat est notée sur 20 points selon la répartition suivante : la première partie sur 10 points, la seconde partie sur 10 points.

► Œuvres au programme :

Les œuvres au programme s'inscrivent dans quatre directions du travail.

1. Directions de travail : l'interprétation et l'arrangement

Germaine Tailleferre : Quatre opéras bouffes, petite histoire lyrique de l'art français, du style galant au style méchant, sur des livrets de Denise Centore, pour voix solistes et orchestre de chambre

  • ♪ La Fille d’opéra
  • ♪ Le Bel Ambitieux
  • ♪ La Pauvre Eugénie
  • ♪ M. Petitpois achète un château

Consultez notre articleGermaine Tailleferre : la femme des Six, Comprendre Quatre opéras bouffes de Germaine Tailleferre et Comprendre Quatre opéras bouffes de Germaine Tailleferre : glossaire


2. Direction de travail : la musique, le rythme et le temps

Wolfgang Amadeus Mozart
♪ Sérénade « Gran Partita », Sib majeur, K361
Consultez notre analyse sur la Sérénade « Gran Partita », Sib majeur, K361, avec Vincent Warnier en vidéo*_3. Directions de travail : le timbre et le son_*

Claude Debussy

Sonate pour flûte, alto et harpe

4. Direction de travail : la musique, diversité et relativité des cultures

Le jazz et l'Orient

  • Ibrahim Maalouf

They don't care about us, in album Diagnostic

  • Rabih Abou-Khalil

Mourir pour ton décolleté, in album Songs for Sad Women

  • Avishai Cohen

Aurora, in album Aurora

  • Jasser Haj Youssef

Friggya, in album Sira

  • Marcel Khalifé

Caress, in album Caress

► Comment s'y préparer ?

Le programme limitatif de la série L s'articule en quatre directions de travail, chacune ayant comme axe principal, une oeuvre comme point de départ. Les quatre directions de travail sont la musique - l'interprétation et l'arrangement, la musique - le timbre et le son, la musique - diversité et relativité des cultures, et la musique - le rythme et le temps, doivent être étudiées dans leur ensemble.

Il est utile d'orienter le travail de préparation autour des axes suivants :

- les caractéristiques de l'œuvre et de l'interprétation

- l'organisation musicale de l'oeuvre ou de l'extrait de l'oeuvre proposée à l'écoute

Le travail d'analyse peut s'appuyer sur la partition ou sur la représentation graphique de l'oeuvre ou de l'extrait de l'oeuvre, sur un texte ou sur un support iconographique.

Exemples de sujets des années précédentes

Dossier spécial Passez le Bac avec France Musique, option de spécialisation

Consultez notre article Le jazz passe le Bac Musique aussi !

► Si j'échoue en musique, ma note peut-elle modifier ma note finale au Bac ?

Si vous ne réussissez pas l'épreuve en musique, vos points en-dessous de la moyenne ne viendront pas modifier votre note finale.

En fait, le bac musique option facultative n'entre pas en compte dans le calcul des coefficients, mais vient s'ajouter en plus, c'est à dire que seulement les points obtenus au-dessus de la moyenne sont additionnés à la note finale. Des deux options choisies, les points additionnés pour la première comptent double.

Cependant, pour préparer l'épreuve, quelques conditions de base doivent être remplies : une pratique musicale, quel qu'en soit le niveau technique, une maîtrise des problématiques et des œuvres qui figurent au programme limitatif de l'Education nationale, et une fiche de synthèse pré remplie, qui permettra au jury de se familiariser avec les prérequis du candidat et de poser le cadre le jour de l'épreuve.

Pour en savoir plus sur les dates de différentes épreuves

Sur le même thème

Baccalauréat Musique : guide de survie en cinq points

Passez le Bac Musique 2017 avec France Musique : option facultative

Passez le Bac Musique 2017 avec France Musique : option de spécialisation

Passez le Bac Musique 2017 avec France Musique !