Vacances des jeunes musiciens : en avant les colonies musicales !

Comment occuper ses enfants pendant les vacances ? Pour de nombreux parents, les colonies apparaissent comme la solution miracle. Les enfants y font de la voile, de l'équitation, de la randonnée...et, parfois, de la musique. Et d'ailleurs, comment fonctionnent les colonies musicales ?

Vacances des jeunes musiciens : en avant les colonies musicales !
En colonies musicales, la pratique collective a une place centrale , © Getty / ullstein bild

Vous avez un enfant musicien et deux longs mois de vacances devant vous ? Comment faire en sorte que son instrument ne passe pas aux oubliettes et qu'il puisse en même temps s'amuser avec d'autres enfants de son âge ? Avec les colonies musicales, vous avez peut-être trouver la bonne solution, si vous savez au moins à quoi vous attendre. 

Les colonies musicales, à qui s’adressent-elles ?

En général, les colonies musicales - parfois appelées "académies" - s’adressent aux enfants et aux jeunes de 6 à 20 ans. Le niveau de maîtrise de l’instrument ou du chant varie de débutant à confirmé, mais tout le monde peut généralement y trouver sa place. Tous les instruments sont représentés, ainsi que le chant choral, la musique de chambre ou la pratique orchestrale. 

Outre la musique classique, de nombreux organisateurs mettent en place des programmes autour des musiques actuelles, du jazz ou de l’expression scénique. Entre l'association Vacances musicales sans frontières et la Ligue de l'enseignement, parmi les plus anciens organisateurs des vacances musicales, l’offre est ainsi très variée : il suffit de chercher en fonction du profil et des envies de son enfant.

Où les séjours ont-ils lieu ?

Généralement, les séjours sont organisés sur les sites des vacances, dans un cadre qui permet la détente et offre des possibilités d’enrichir le programme par des activités sportives ou culturelles : au bord de mer, à la campagne ou à la montagne, parfois à proximité des lieux des festivals. En fonction du cadre, différentes activités sont proposées : tennis, équitation, voile, randonnée, visite des sites archéologiques ou concerts le soir. Parfois les séjours à l’étranger permettent aussi de faire des activités de s’initier à une langue étrangère.

Quelle est la durée des séjours musicaux ?

La durée des séjours peut varier entre une et trois semaines. Les participants sont logés sur place, sans leurs parents, comme pour n’importe quelle colonie des vacances. Ils rencontreront des jeunes de leur âge et ils seront encadrés par des professionnels qui les guideront à travers des activités et des ateliers musicaux.

Y a-t-il un examen d’entrée ?

En général, aucune sélection ne conditionne la participation de l’élève. Il faut se renseigner sur le niveau exigé avant le début du séjour, mais les groupes se forment une fois sur place en fonction des participants, leur pratique musicale et leurs envies. Il faut garder en tête que l’objectif principal des colonies musicales est de s’amuser en faisant la musique autrement, avec des copains de son âge, sans stress ni appréhension. 

Qui encadre les participants ?

Pour les plus jeunes, un accompagnement est assuré par des animateurs titulaires du BAFA sur la vie quotidienne et les activités autres que musicales. La pratique musicale est bien évidemment encadrée par des enseignants de musique et/ou musiciens professionnels.

Quelle est la place de la pratique musicale ?

La place de la musique varie en fonction de l’âge et du niveau des participants et du lieu d’accueil. En règle générale, la pratique collective est intégrée dans le programme, souvent en plus des cours d’instrument ou du chant. Elle peut prendre forme de la musique de chambre ou d’ensemble (orchestre ou groupe dans le cas des musiques actuelles ou du jazz), ou de la chorale ou de l’ensemble vocal. Une représentation ou une création est pratiquement toujours prévue pour couronner le séjour, souvent dans un cadre prestigieux si la colonie est affiliée à un festival de musique. 

Doit-on travailler son instrument ?

Les vacances musicales sont un cadre où la musique a une place centrale, mais le contexte fait que les participants pratiquent sans se rendre compte, avec plaisir, en travaillant avec les enseignants ou en faisant de la musique entre eux. Donc, oui, il faudra pratiquer son instrument, mais ce sera une pratique différente, au service du projet et des rencontres. La possibilité de travailler avec de nouveaux professeurs ou intervenants permet aux jeunes la découverte de nouvelles méthodes de travail ou d'autres approches pédagogiques.

Faut-il préparer un programme ?

Cela dépend du séjour choisi, mais en général, dans les ateliers, on travaille un répertoire musical déterminé en fonction du groupe d’élèves présents sur place et de l’objectif pédagogique. Par contre, les enfants ne jouent pas que pendant les ateliers. Ils rencontreront d’autres amis musiciens et ils pourront s’essayer à d’autres genres musicaux ainsi qu'à la musique d’ensemble. Même le temps libre est souvent rempli de musique ! Donc, s’ils aiment interpréter d'autres styles ou œuvres, ils auront tout un tas d’occasions pour le montrer !

Comment se déroule une journée type en colonie musicale ?

Le déroulement de la journée est propre à chaque colonie musicale mais, de manière générale, la matinée est consacrée aux ateliers musicaux et à la préparation du projet de spectacle. Les ateliers individuels ou en petits groupes sont encadrés par des enseignants. A midi, c’est le temps du repas suivi souvent d’un temps calme, avec des activités libres. Dans l’après-midi, une autre séance musicale est souvent programmée, suivie par différents activités libres en plein air. Le soir, après le repas, des sorties culturelles ou des veillées permettent aux participants de partager un moment ensemble.