[PLAYLIST] Les chants de Noël à travers le monde

La période des fêtes de fin d'année voit fleurir de nombreuses playlists sur la thématique, souvent ressemblantes. Or, au-delà du "Jingle Bells" à toutes les sauces, il y a tout un monde et une multitude de chants. En voici une petite cartographie non exhaustive.

[PLAYLIST] Les chants de Noël à travers le monde
Les chants de Noël à travers le monde, © Getty / Leigh Vogel

Adeste, fideles

Commençons par une mélodie qui ne vous est probablement pas complètement inconnue. Si l'air de cet hymne en latin nous est familier, on en sait moins sur son origine. En tous cas, Adeste, fideles, Accourez, les fidèles, date du XVIIIe siècle. Si la première partition est publiée à Londres en 1760, son auteur n'est pas cité. Une des hypothèses l'attribue même au roi musicien João IV  du Portugal, qui l'aurait composé en 1740, et dont le manuscrit serait perdu dans le grand incendie de Lisbonne de 1755. En tous cas, Adeste, fideles est chanté dans la plupart des pays de l'Europe occidentale en période de l'Avent.

Noël Nouvelet, France

A la question : quel est le chant français de Noël par excellence, votre réponse sera probablement Le petit papa Noel. Mais bien avant Tino Rossi, il y avait Noël Nouvelet. Chanté autrefois dans les familles, ce chant traditionnel a traversé les âges depuis le XVe siècle et a inspiré  l'organiste et compositeur Alain Jehan, qui l'a harmonisé dans deux versions :  pour choeur mixte a cappella et pour orgue.

The First Nowell, Angleterre

Chez nos voisins outre-Manche, en période de Noël, on chante des carols, chants festifs à caractère religieux, mais dont l'origine n'est pas liturgique. Pendant le haut moyen-âge, les carols étaient chantés et dansés dans la rue, et notamment pendant les processions et lors des fêtes religieuses. Aujourd'hui encore, il n'est pas rare d'assister aux concerts improvisés des carols les plus populaires dans les rues et sur les places des villes britanniques pendant toute la période de l'Avent. Et d'entendre le carol traditionnel The First Nowell qui date probablement du XVIIIs et il s'est désormais répandu dans tous les pays anglophones. 

La tradition des carols a d'ailleurs inspiré de nombreux compositeurs britanniques. L'occasion de découvrir la compositrice Imogen Holst et le compositeur Benjamin Britten, dans deux visions différentes de cette tradition. 

O Tannenbaum, Allemagne

Les pays germaniques nous ont laissé en héritage bon nombre de vrais tubes de la nativité : Stille Nacht, Douce nuit en français, bien sûr, mais aussi  O Tannenbaum, Mon beau sapin, au point où on a l’impression qu’il a toujours fait partie du décor. Or, Mon beau sapin ne s’est ancré dans le répertoire de Noël  qu’au cours du XIXe siècle, avec la nouvelle mode qui se répand en Europe, et qui vient d'Allemagne aussi, de décorer les sapins et autres pinèdes la veille de Noel. A l’origine, le chant vient de Silésie, et dans la tradition, le sapin, arbre à feuillage persistant, symbolise la fidélité amoureuse. A partir du XIXe siècle, Mon beau sapin devient un tube, repris et revisité depuis dans tous les pays du monde. Et particulièrement par les crooner et les musiciens de jazz américains, avec cet accent si charmant en bonus, comme dans la version de Nat King Cole : 

Jul, jul, strålande jul, Suède

En Suède et dans de nombreux autres pays du nord de l'Europe, le sapin de Noël est le roi de la fête : la tradition veut que l'on danse et chante les chants traditionnels rassemblés en cercle autour du sapin décoré. Jul, jul, strålande jul, est le chant parmi les plus populaires en Suède. Composé par Gustaf Nordqvist en 1921 pour choeur mixte à cappella, il est aujourd'hui repris même au-delà des frontières du pays. 

Chtchedryk, Sonnent les cloches, Ukraine

Un autre tube absolu qui a fait le tour du monde dans différentes versions, nous vient d'Ukraine. Inspiré d'un chant paien ukrainien dédié au passage à la nouvelle année , Chtchedryk (Щедрик) ou Sonnent les cloches, est un chant composé en 1916 par le compositeur ukrainien Mykola Dmytrovych Leontovych et est aujourd'hui assimilé aux fêtes de Noël. L'ostinato sur lequel se construit la polyphonie, évoque évidemment le carillon.

Radujte se narodi, Croatie

Pendant la période de l'Avent en Croatie, les traditions célèbrent à la fois la naissance de Jésus et le passage à la nouvelle année. Dans les familles, on sème du blé dans de petites soucoupes et on le laisse pousser jusqu'à la veille de Noel. S'il a bien poussé, la nouvelle année sera heureuse. Du bonheur, il en est souvent question dans les chants de Noël traditionnels, chantés à l'église la veille de Noël. Radujte se, narodi, Réjouissez - vous, les peuples est l’équivalent en langue vernaculaire d'Adeste, fideles. Il est repris ici par un Klapa, choeur d'hommes que l'on retrouve sur la côte adriatique et qui se réunissent dans les lieux publics pour chanter les chants populaires polyphoniques.

Kalanta Xristougenon (Κάλαντα Χριστουγέννων), Grèce

Dans les pays de tradition orthodoxe ou catholique de rite oriental, la naissance du Christ est célébrée le 7 janvier, selon le calendrier julien. En Grèce par exemple, on chante pour l'occasion les kalanta ou kalanda, comme ce Kalanta Xristougenon. Ce sont les chants de tradition byzantine qui sont accompagnés des instruments à cordes pincés et des percussions légères. Encore aujourd'hui, on peut voir des groupes d'enfants qui vont de maison en maison, en chantant les kalanta et en présentant leurs vœux pendant toute la période d'Avent et reçoivent les bombons et les friandises au retour.

Tu scendi dalle stelle, Italie

Un des plus célèbre chant de Noël de l’Italie, Tu scendi dalle stelle a été composé par Alfonso Maria de’ Liguori, prêtre napolitain, au XVIIe siècle, probablement d'après une mélodie populaire napolitaine. 

Il est souvent repris par les chanteurs lyriques italiens et il a inspiré de nombreux compositeurs à travers les âges, comme par exemple Domenico Scarlatti dans sa Sonate pour clavecin in do majeur K513.

El cant dels ocells,  Catalogne

Cette mélodie traditionnelle, emblématique de la Catalogne, est en fait un chant de Noël et une berceuse catalane, imprimée pour la première fois en XVIIe siècle. El cant dels ocells, Le chant des oiseaux, est devenu mondialement célèbre grâce à la reprise au violoncelle par Pablo Casals, et plus tard par  Joan Baez, José Carreras ou Plácido Domingo. Ici il est interprété par Jordi Savall dans sa version instrumentale .

Children, Go Where I Send Thee, Etats - Unis

A force d'entendre Jingle Bells, White Christmas ou All I need for Chrsitmas is you, on oublie que les Etats - Unis chantent beaucoup à l'église en règle générale, et pour Noël en particulier. La riche tradition du gospel cache d'innombrables trésors, comme le Children, Go Where I Send Thee qui est chanté absolument partout en cette période de l'année. Parmi de nombreuses reprises, en voici une, magnifique, de Nina Simone.