Les chants de loin : Les Marins par la Maîtrise de Radio France

La Maîtrise de Radio France vous propose de partir pour un voyage musical avec le projet "Les chants de loin". Découvrez Les Marins, une composition originale de Vincent Manac'h, chantée par les Maîtrisiens et chorégraphiée par Martin Grandperret.

Les chants de loin : Les Marins par la Maîtrise de Radio France
Les chants de loin : Les Marins par la Maitrise de Radio France, © Radio France

Cette semaine, les Maitrisiens vous proposent de découvrir l'oeuvre de Vincent Manac'h  : Les Marins
Écrite lors du confinement, Les Marins est un chant inspiré des chants de marins. 

Vincent Manac'h nous explique les éléments qui l'ont inspiré : 

Écrire au loin pour des enfants chantant de loin.   C’est la chance que Morgan Jourdain m’a lancée en avril dernier d’un îlot de solitude à l’autre.   J’ai tout de suite pensé à un prolongement des Chansons de la pointe composées pour la Maîtrise de Radio-France en 2013, une nouvelle fois pollinisé par des thèmes populaires bretons, mais cette fois-ci soumis aux contraintes de l’éloignement.

Er voraerian (Les marins) est la première achevée de quelques Chansons de loin qui se sont esquissées ces dernières semaines. C’est l’harmonisation modale très simple d’une vieille chanson de marins, une autre histoire de solitude où la musique, comme une bouteille jetée à la mer, tente, à l’aveugle, de renouer le lien rompu.

A l’image de ce marin seul dans la nuit face au vent, des enfants lancent leur chant. 

Le texte de la chanson signé Vincent Manac'h :

La vie des matelots est triste en ce monde,
Voguant sur ce vaisseau sous la pluie et sur l’onde.
Gagner sa vie en mer, trois sous pour un bout de pain,
Il faut quitter la terre et s’en aller au loin

Ils disent : « Au revoir », les voilà partis en mer,
Agitant leur foulard, ils ont le cœur amer.
« Hardi les gars, tirons ! Ayons le cœur à l’ouvrage.
Creusons notre sillon, aiguisons notre courage ! »

Perdus dans l’océan face à la solitude,
Les embruns et le vent, les marins ont la vie rude.
Et très fort dans les voiles, le vent du large gronde ;
Devançant les étoiles, le crépuscule tombe.

Et quand minuit sonnant il faut prendre le quart,
Encore tout somnolant, détournant le regard,
Seul, rêvant au pays, le marin face au vent
Chantonne dans la nuit cet air si tristement.

Eia, eia…

Crédits
Interprété et réalisé par les élèves de la Maîtrise de Radio France depuis leur domicile
Texte et Musique : Vincent Manac’h
Direction artistique : Morgan Jourdain
Piano : Bruno Perbost
Montage et mixage audio : Lucas Derode
Musicien Metteur en Ondes : Raffi Kevorkian
Montage et étalonnage vidéo : Camille L' Hermite
L'équipe de la Maîtrise remercie les familles des Maîtrisiens pour leur soutien