L’Irlande lance son premier orchestre de jeunes musiciens en situation de handicap

Outre-Manche, l'Open Youth Orchestra of Ireland (OYOI) ouvre la pratique orchestrale à de jeunes musiciens porteurs de handicap.

L’Irlande lance son premier orchestre de jeunes musiciens en situation de handicap
L'Irlande lance son premier orchestre des jeunes musiciens en situation de handicap, © Getty / Sol de Zuasnabar Brebbia

L'Académie royale irlandaise de musique lance un orchestre de jeunes musiciens en situation de handicap, une initiative unique à l'échelle du pays. Initié début février 2019 grâce au soutien de la ministre de la Culture Josepha Madigan, le projet Le Chéile vise ainsi à constituer une formation orchestrale complète. Celle-ci présentera un concert inaugural en septembre prochain sous le nom d’Open Youth Orchestra of Ireland (OYOI) .

« Pour l’instant, les opportunités pour les personnes porteuses de handicap d'accéder à la pratique musicale collective sont limitées, et le projet  Le Chéile représente un pas décisif pour réparer cette inégalité, »a déclaré la ministre lors du lancement de l'OYOI.

La première étape du projet est le développement de formations musicales au sein de quatre provinces du pays. Chacune de ces formations réunira des musiciens en situation de handicap avec des artistes valides pour improviser et composer ensemble. Les participants pourront choisir d’utiliser les instruments traditionnels ou la technologie musicale adaptée, qui permet aux musiciens avec un handicap moteur ou intellectuel d’improviser, composer et jouer. Une méthode spéciale de direction d’orchestre a été également développée par Denise White de l’université d’Ulster,  afin de permettre aux chef.f.e.s de diriger de telles formations. Cette méthode est constituée de 18 gestes et différentes postures corporels, et pourrait encourager la formation d'autres ensembles inclusifs à travers le pays.

Pour l’initiateur du projet, Brendan Breslin, il s’agit d’un grand pas vers un changement sociétal : « La société doit se rendre compte de la valeur de la différence dans l’expression artistique et doit reconnaître l’effet positif et durable de l’inclusion par la musique sur le bien-être de la personne, » a-t-il affirmé.

Avec le projet Le Chéile, l’Irlande rejoint une série d’initiatives d’inclusion des jeunes musiciens porteurs de handicap qui existent déjà outre-Manche. En effet,  depuis 2013 au Royaume Uni, Open Orchestras, réseau des orchestres destinés aux jeunes musiciens porteurs de handicap, travaille avec les établissements scolaires spécialisés,  institutions culturelles et centres d’éducation musicale (Music Hubs) sur l’inclusion des jeunes musiciens porteurs de handicap dans la pratique musicale. Il propose l’encadrement, les instruments adaptés et les outils issus des nouvelles technologies, ainsi qu'un répertoire dédié, le tout piloté par l’association OpenUp Music, primée à plusieurs reprises. La dernière initiative en date était la fondation du National Open Youth Orchestra, un ensemble constitué des jeunes musiciens porteurs de handicap au Royaume Uni.