Apprendre le piano en ligne : le vrai du faux

Peut-on apprendre à faire du piano en autodidacte à l'aide des tutoriels ? Si l'on en juge par la multitude des dispositifs en ligne, et leur multiplication depuis les confinements, on peut même y arriver en 24 heures. Info ou intox ? Décryptage.

Apprendre le piano en ligne : le vrai du faux
Apprendre le piano en ligne, vrai ou faux, © Getty / Liz O. Baylen

"Apprendre à jouer tes chansons préférées au piano en quelques semaines à n'importe quel âge et sans partition", "déchiffrer par l'oreille pour davantage d'émotions", jusqu'à "Apprendre le piano en 24 heures"... lorsque l'on recherche à apprendre le piano en ligne, une multitude de méthodes 'ludiques', 'aux antipodes des approches classiques' promettent un apprentissage rapide, intuitif et surtout, sans solfège.

Mais qu'en est-il véritablement ? Peut-on apprendre à jouer du piano en autodidacte à l'aide de son ordinateur seulement ? 

Peut-on apprendre à jouer du piano tout seul ?

Oui et non. La réponse à cette question n'est pas tranchée, et dépend de nombreux paramètres, dont l'âge, la motivation et l'objectif. Il vaut mieux nuancer et parler d'initiation, qui est tout à fait possible grâce aux tutoriels en ligne, mais encore faut-il bien définir ce que l'on veut apprendre. Gare aux raccourcis que proposent certains sites : il n'est pas possible de 'devenir pianiste' grâce aux tutoriels en ligne.

Mais vous pouvez relativement facilement accéder aux tubes de la musique pop et de la chanson, ainsi qu'aux versions simplifiées de quelques tubes classiques. La plupart des méthodes se basent sur le principe de l'imitation : vous suivez les mains d'un pianiste au fur et à mesure du morceau, avec ou sans partition, qui défilent sur l'écran.  

Cette méthode est surtout adaptée pour la musique pop, plus simple dans sa structure. A l'aide de quelques accords de base, vous pourrez reproduire à l'oreille, ou en imitant, plusieurs tubes de votre choix.

Par contre, la musique classique est, par définition, une musique écrite. Il n'y a pas de matrice que vous pourrez reproduire à l'oreille et qui vous permettra de jouer différents morceaux. Pas de raccourci possible, il faudra emprunter le chemin de l'alphabétisation musicale. 

De manière générale, et surtout pour la musique classique, le besoin d'un.e professeur.e en chair et en os se fera ressentir pour pouvoir avancer, franchir les étapes techniques ou avoir un retour sur l'interprétation. Le problème principal des tutoriels en ligne est l'impossibilité d'interagir en temps réel. 

Peut-on apprendre à jouer du piano sans solfège ?

Oui, sous réserve. Une petite précision s'impose : apprendre à lire les notes n'est pas synonyme du solfège, ce dernier étant une discipline qui va bien au-delà de l'alphabétisation musicale. On y entraine son oreille par des dictées, du chant, l'écoute des intervalles, au delà de la lecture de la musique. 

Si l'on peut faire l'impasse sur le solfège, l'alphabétisation peut néanmoins être bénéfique à long terme. Elle vous permettra non seulement de gagner en autonomie, de pouvoir aborder les partitions écrites de votre choix, mais aussi de déchiffrer les grilles des accords de manière autonome.

Peut-on apprendre à jouer du piano en ligne à tout âge ?

La réponse est oui. Cela dépend surtout de votre motivation, et, encore une fois, de votre objectif. Pour les plus jeunes, l'idéal est un accompagnement et surtout des encouragements. L'apprentissage en ligne peut être très lassant et rigide. D'ailleurs, la majorité des tutoriels et sites d'apprentissage ont pour cible des débutants adultes, à raison.

Le grand avantage de l'apprentissage en ligne, c'est la grande souplesse d'adaptation à votre emploi du temps et à votre disponibilité pour travailler les exercices. Car oui, il y aura des exercices à faire, comme dans tout apprentissage. Cela demande de la rigueur, de la régularité et de la persévérance et, plus que tout, de la motivation. 

De manière générale, l'apprentissage d'un instrument est plus facile à un âge plus jeune, mais les adultes développent des techniques de compensation et de planification qui permettent d'organiser au mieux les acquisitions cognitives. En gros, d'être plus efficaces. Et le fait de choisir soi-même de se lancer, contrairement à un apprentissage imposé, constitue une motivation très précieuse.

Toutes les méthodes se valent-elles ?

Non. En matière d'apprentissage du piano en ligne, il y a à boire et à manger. Comment les départager ? Autant dire que la musique pop et la variété tirent leur épingle du jeu : les tutoriels sont plus divers et plus accessibles aux débutants. Avant de choisir, il faut s'assurer de bien pouvoir accéder à un tutoriel explicatif pour connaitre le contenu et le déroulé du programme. Malgré la gratuité annoncée par certains sites, aucune méthode n'est entièrement gratuite :  certains compléments ou modules seront payants.

Comment se retrouver dans tous ces modules de cours ? Il faut privilégier les vidéos pédagogiques, qui commencent par bien expliquer la posture corporelle au piano, le clavier et la disposition des touches ainsi que le placement de la main et les doigtés. Il est souvent préférable d'opter pour les approches appliquées, dans lesquelles les détails techniques sont directement mis en pratique dans un morceau, et la terminologie utilisée est simple et accessible (mettez de coté les tierces, tritons et autres accords de septième de dominante pour l'instant). Si les tutoriels en vidéo sont complétés par des conseils sur la méthodologie et l'organisation du travail, c'est encore mieux.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, certains sites vendent des méthodes de piano sans piano, en proposant à la place des applications ou des sites qui permettent de jouer sur un clavier virtuel à l'aide de votre clavier d'ordinateur. Autant dire que c'est du temps perdu, puisque le toucher du piano ne peut en aucun cas être remplacé par un clavier d'ordinateur. 

Si vous n'avez pas les moyens ou ma place d'acheter un instrument acoustique ou un piano électrique, les claviers de petite taille pourront faire l'affaire dans un premier temps, à condition de pouvoir en jouer à deux mains.

Peut-on apprendre à jouer du piano rapidement ?

Non. Le piano est un instrument complexe : il exige la maîtrise des deux mains sur un clavier qui compte 88 touches. Petite difficulté supplémentaire : les deux mains font rarement la même chose et demandent une certaine autonomie. Or, la technique digitale et la coordination sont complexes. Si vous rajoutez la pédale, vos pieds seront mis à contribution aussi. Tout cela exige une certaine dextérité qui s'acquiert au prix d'un certain effort dans le temps. Jouer certaines œuvres du répertoire classique, de Mozart et Bach, à Beethoven et Chopin, peut être comparé à la course à pied, et personne ne se lance dans un semi-marathon au bout de trois semaines d'entrainement.

Quant à la promesse de savoir rapidement improviser librement, que l'on rencontre souvent sur Internet, les choses sont évidemment plus complexes. L'improvisation sous-entend une parfaite maîtrise des techniques pianistiques complexes. Mais à l'aide des tutoriels vous pourrez reproduire quelques schémas de base et élargir votre répertoire du départ.

Si vous êtes un ancien pianiste amateur, vos bases vont évidemment vous permettre d'aller plus vite, rafraîchir vos souvenirs musicaux, ou même changer de style : opter pour la musique actuelle, l'improvisation, ou les standards du jazz.

Si au contraire vous débutez, soyez patient. Se lancer dans une nouvelle pratique demande du temps, encore davantage pour la consolider. Profitez du voyage : travaillez de manière régulière et appréciez chaque étape. Et pour mieux organiser votre progression, n'hésitez pas à consulter notre article Comment travailler son instrument