L'invité du jour
Entretien
Jeudi 11 novembre 2021
25 min

Renée Fleming, éternelle défenseuse de la musique française

De passage en France pour quelques concerts, la chanteuse américaine en a profité pour nous présenter son dernier disque de mélodies enregistré durant le confinement avec Yannick Nézet-Seguin : "Voice of nature". L'occasion de parler de ses futurs projets de disques et scéniques...

Renée Fleming, éternelle défenseuse de la musique française
La chanteuse Renée Fleming publie un nouveau disque avec Yannick Nézet Seguin, © Lg credit scenario

La célébrissime Renée Fleming a profité du confinement pour enregistrer un disque récital intimiste avec le pianiste Yannick Nézet-Séguin, intitulé "Voice of nature : The anthropocene" sorti début octobre chez Decca.
"Imaginé durant la pandémie, on a eu l'idée de marier des pièces du XXe siècle qui parle de la nature et de notre rapport à la nature, qui n’est pas toujours idyllique" nous raconte la chanteuse. Reynaldo Hahn se mêle ainsi à Gabriel Fauré et à Edvard Grieg. Des créations mondiales sont également au programme de ce disque, avec des pièces de Kevin Puts, Nico Muhly et Caroline Shaw qui sont idéalement placées au début, au milieu et à la fin de l’album.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

"Il y a tellement de lumière et de beauté dans la musique de Messiaen"

La chanteuse a toujours eu à cœur de défendre le répertoire contemporain et ce depuis de nombreuses années…. C’est par exemple elle qui a créé "Le temps l’horloge" d’Henri Dutilleux en 2009. Ainsi, c’est avec le "Poème pour Mi" d’Olivier Messiaen que Renée Fleming a conquis le Théâtre des Champs-Elysées il y a quelques semaines. Ce concert sera d’ailleurs retransmis lundi 15 novembre à 20h sur France Musique.
Au micro de Jean-Baptiste Urbain, la soprano nous confie même qu’elle sera sur la scène du Metropolitan Opera de New York la saison prochaine dans l’opéra "The Hour" de Philip Glass. "Il y a un public maintenant pour ces pièces. On veut écouter de la musique qui représente notre société actuelle" constate Renée Fleming.
Renée Fleming n’a donc pas tiré un trait définitif sur sa carrière lyrique mais nous rappelle qu’il s’agit seulement d’un adieu aux rôles de jeunes femmes qu'elle a chanté durant toute sa carrière. La soprano nous confie même qu'elle remontera sur une scène d'opéra prochainement...

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Les invités :
L'équipe de l'émission :