Yehudi Menuhin

Yehudi Menuhin

Violoniste et chef d'orchestre américain

Célèbre à 10 ans, Yehudi Menuhin est considéré comme l’un des plus grands violonistes du XXème siècle. Violoniste, chef d'orchestre, personnage public très médiatisé, il n'a jamais eu de cesse d’œuvrer pour les causes humanitaires, la paix dans le monde et la défense des droits de l'homme.

Fils de Juifs russes émigrés en Palestine puis aux Etats-Unis, le jeune Menuhin prend ses premières leçons de violon à l’âge de cinq ans, aux côtés de Sigmund Anker à San Francisco, puis de Louis Persinger, disciple d’Eugène Ysaÿe.

La famille Menuhin s’étant installée à Paris en 1927, Menuhin fait ses débuts aux Concerts Lamoureux sous la direction de Paul Paray. C’est ici qu’il rencontre le violoniste et compositeur Georges Enesco qui se charge de sa formation musicale. Ses enseignements seront déterminants pour la suite de la carrière du jeune violoniste : il devient un musicien complet et hors pair. Il se perfectionne également auprès d’Adolf Busch à Bâle, avant d’effectuer son premier enregistrement en 1928. À partir de 1930, sa carrière internationale s'envole : à l’âge de 19 ans il part en tournée mondiale de cent dix concerts. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, Menuhin soutient les forces alliées en donnant plus de cinq cents concerts.

Invité en Inde en 1952 grâce à l’homme d’état indien Jawaharlal Nehru, Menuhin effectue un voyage lors duquel il découvre une source de réflexion nouvelle et bénéfique, notamment à travers le yoga et le spiritualisme. Il rencontre la musique indienne et se lie d'amitié avec Ravi Shankar.

Dans les années 1950, Menuhin est à l'origine de la fondation du Festival Menuhin de Gstaad et du Bath Festival Orchestra (qui deviendra ensuite le Menuhin Festival Orchestra ). Avec ce dernier, il s’initie à la direction d’orchestre, une activité qui deviendra progressivement son activité principale. Il est engagé dans la transmission et fonde la Yehudi Menuhin Music School dans le Surrey, un pensionnat destiné aux jeunes enfants recrutés dans le monde entier , ainsi que la Fondation Yehudi Menuhin, qui a comme objectif principal d’encourager la carrière des jeunes artistes.

Lors de sa carrière, Menuhin acquiert plusieurs instruments de grande réputation, notamment le Prince Khevenhüller (1733) et le Soil (1714) de Stradivarius, et le Lord Wilton (1742) de Guarnerius del Gesù. Il joue également sur de nombreux violons Stradivarius et del Gesù qui lui sont prêtés par des collectionneurs ou de grands musiciens.

Menuhin se montre autant passionné par l’art, la politique, la psychologie et par la philosophie que par la musique. Il s’engage souvent dans la défense des causes humanitaires et écologiques et en faveur des droits de l'homme. De 1969 à 1975, Menuhin est nommé président du Conseil international de la musique de l’UNESCO, et défend la cause de différents artistes et intellectuels persécutés par des régimes totalitaires, tels MstislavRostropovitch, Alexandre Soljenitsyne,Miguel Angel Estrella.

Yehudi Menuhin en 6 dates :
1927 Menuhin fait ses débuts, aux Concerts Lamoureux sous la direction de Paul Paray

1952 Menuhin redécouvre le Premier Concerto de Mendelssohn.

1952 Menuhin voyage en Inde, où il découvre le yoga et le spiritualisme

1965 Anobli par la reine Elisabeth II

1981 Nommé président du Royal Philharmonic Orchestra de Londres

1993 Reine Elisabeth II accorde à Menuhin le titre de baron de Stoke d’Abernon.

Biographie de la Documentation Musicale de Radio France (mars 2016)