Yaron Herman

Pianiste et compositeur de jazz (1981, Tel Aviv)

Yaron Herman séduit par un répertoire original dans lequel ses propres compositions se mêlent aux reprises pop. Il est à l’origine d’une théorie musicale de l'improvisation nommée « Real Time Composition ».

Passionné depuis l’enfance par le basket-ball, c’est à la suite d’une blessure que Yaron Herman se tourne vers la musique et le piano plus particulièrement, dont il commence la pratique à l'âge de seize ans. Elève d’Opher Brayer, il acquiert rapidement une solide technique qui lui permet de donner ses premiers concerts en Israël. A 19 ans, il déménage à Boston afin d’intégrer la prestigieuse Berklee College of Music. Déçu par l’enseignement qu’il y reçoit, il quitte les Etats-Unis et fait escale à Paris, ville où il s’établira définitivement. À 21 ans, il enregistre son premier album, Takes 2 to Know 1, en duo avec le batteur Sylvain Ghio. En 2006 paraît Variations, un premier album solo dans lequel Yaron Herman dévoile un jeu pianistique virtuose et singulier à travers des compositions originales et de nombreuses reprises : George Gershwin, Gabriel Fauré, Sting ou encore des chants populaires israéliens. Véritable succès, ce disque fait l'objet d'une tournée qui offre à Yaron Herman l’occasion de se produire à la Cité interdite à Pékin, une première pour un pianiste de jazz.

Deux ans plus tard, il fait honneur à la formation en trio pour le disque A Time for Everything, dans lequel il est accompagné par le contrebassiste Matt Brewer et le batteur Gerald Cleaver, rencontrés à New York. Cet album bénéficie d’une reconnaissance internationale, en partie grâce aux reprises jazz de plusieurs chansons pop, comme Toxic de Britney Spears ou Message in a bottle, du groupe de rock britannique The Police. Muse, second disque de ce même trio, paraît en 2009 : il est élu « Album jazz de de l’année » sur ITunes. Yaron Herman multiplie également les collaborations avec de nombreux artistes comme le saxophoniste Raphaël Imbert, le clarinettiste Michel Portal ou plus récemment, le batteur Ziv Ravitz, avec lequel il fait paraître en 2015 le disque Everyday sur le label Blue Note.

En quelques dates

2002 : s’installe à Paris.
2003 : remporte le Trophée du Sunset / Sunside à l’unanimité.
2004 : donne une conférence à La Sorbonne sur « La composition en temps réel »
2005 : premier prix au concours de Jazz à la Défense.
2008 : Victoire de la musique – Catégorie Révélation.
2012 : président du jury du concours de piano de Montreux jazz.

Biographie de la Documentation de Radio France, septembre 2015.

En savoir plus