William Byrd

William Byrd

Compositeur et organiste anglais (Lincolnshire, vers 1543 – Stondon, Essex, 1623)

Compositeur et organiste anglais de la Renaissance, William Byrd reste avec Henry Purcell un des plus grands compositeurs anglais et l’un des meilleurs polyphonistes de tout le XVIIème siècle.

Suite à des études musicales, probablement auprès de Tallis, Byrd est nommé organiste à Lincoln en 1563, devient membre de la chapelle royale d'Angleterre puis obtient, avec Tallis, le privilège de l'impression et de la vente du papier à musique. Byrd publie alors ses nombreuses œuvres, pièces pour orgue et virginal, messes, canons, madrigaux... Sa production est considérable tant par la quantité et la qualité que par la diversité.

Byrd est aujourd’hui considéré comme l’un des fondateurs de l’école anglaise du madrigal. Il a formé les plus illustres musiciens de la génération suivante (Thomas Morley, John Bull et Orlando Gibbons )

William Byrd en 6 œuvres
1575 : Cantiones sacrae, écrit avec Tallis, recueil de chants sacrés dédié à la reine
1588 et 1611 : Psalms,Sonnets and Songs
1590 : This sweet and merry month of May, madrigal pour 6 voix
1591 : My ladyes Nevells’Booke, recueil de pièces pour clavier qui comprend des œuvres de Byrd
1611 :Parthenia, premier recueil de musique de clavier imprimé en Angleterre, comprend plusieurs œuvres de Byrd
1611 : « Come woeful Orpheus », madrigal pour 5 voix extrait de Psalms, sonnets and songs