Vivica Genaux

Vivica Genaux

Mezzo-soprano américain (1969, Fairbanks)

Musicienne avant d’être chanteuse, Vivica Genaux apporte une maturité et une fraîcheur bienvenues dans l’art de la vocalise baroque et du bel canto rossinien.

Née en Alaska dans une famille de savants, Vivica Genaux a consacré ses jeunes années à écouter les concerts des artistes en escale aérienne à Anchorage. Elle pratique la danse, le violon, le piano, chante dans une chorale et joue dans un jazz band. Ses parents déménagent à Osaka lorsqu’elle a treize ans, et Vivica débute l’apprentissage du chant en tant que soprano. A l’université de l’Indiana, son professeur de chant Virginia Zeani lui conseille de changer de registre pour devenir mezzo-soprano. Elle accepte, jugeant que les rôles de mezzo correspondent davantage à son tempérament, puis est admise au sein de l’Ezio Pinza Council for American Singers of Opera à Pittsburgh où elle rencontre le professeur Claudia Pinza.

Elle gravit alors un à un les échelons qui conduisent à la carrière internationale qu’elle mène aujourd’hui. Ce sont les rôles rossiniens qui ont marqué ses débuts à Fairbanks : Angelina dans La Cenerentola, Isabella dans L’Italienne à Alger, Rosine dans Le Barbier de Séville. C’est ce rôle qui marquera ses débuts au Metropolitan Opera de New York en 1997. Sa voix agile est adaptée à un répertoire orné et virtuose, et lui permet d’aborder l’opéra baroque, notamment haendélien, en incarnant des rôles masculins écrits pour les castrats. Elle aborde aujourd’hui Purcell et Mozart. Ses enregistrements discographiques remportent régulièrement un grand succès.

Vivica Genaux en 6 dates :

1994 : débuts sur scène dans L’Italienne à Alger au Florentine Opera du Milwaukee
1998 : débuts en Australie
2000 : débuts en France au festival « Musiques au Cœur » d’Antibes
2002 : sortie de l’album Arias for Farinelli
2007 : reçoit le Christopher Keene Award de l’Opéra de New York
2008 : reçoit le Maecenas Award de l’Opéra de Pittsburgh

Biographie de la Documentation Musicale de Radio France, mars 2014

En savoir plus