Violaine Cochard

Violaine Cochard

Claveciniste et cheffe de chant française (Angers, 1973)

Elève de Kenneth Gilbert et Christophe Rousset au CNSM, premier prix du Concours International de Montréal, Violaine Cochard est aujourd’hui une concertiste reconnue. Chambriste et cheffe de chant, elle multiplie les concerts et collaborations au-delà des frontières du baroque.

Violaine Cochard prend son premier cours de clavecin à l’âge de huit ans. Élève au conservatoire d’Angers, sa ville natale, elle suit l’enseignement de Françoise Marmin avant de rejoindre le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris à l’âge de dix-huit ans. Elle y intègre les classes d’éminents professeurs, tels que Christophe Rousset et Kenneth Gilbert pour la basse continue et la musique de chambre, tout en se perfectionnant auprès de Pierre Hantaï. Elle sort du CNSM à vingt-et-un an, récompensée par deux Premiers prix décernés à l’unanimité, en clavecin et en basse continue. Elle obtient par la suite un Premier prix lors du prestigieux Concours International de clavecin de Montréal.

Parallèlement à sa carrière de concertiste soliste, Violaine Cochard fonde avec les sœurs Ophélie (violoncelle) et Héloïse Gaillard (flûte, hautbois) l’ensemble de musique baroque Amarillis. Les différentes prestations et enregistrements réalisés par l’ensemble lui ont valu un certain nombre de récompenses à travers l’Europe, au York Early Music Festival, au Concours de musique d’ensemble de la Fnapec, ou encore au concours Sinfonia, alors présidé par le grand Gustav Leonhardt. Amarillis a également été distingué par les Révélations classiques de l'Adami en 1999.

Passionnée d’art vocal, Violaine Cochard exerce également comme chef de chant auprès d’ensembles baroques tels que Les Talens Lyriques de Christophe Rousset, Le Concert d’Astrée d’Emmanuelle Haïm ou encore La Diane Française de Stéphanie-Marie Degand. Chambriste reconnue, elle joue régulièrement avec le contre-ténor Gérard Lesne, la gambiste Marianne Muller, les violonistes Amandine Beyer et Stéphanie-Marie Degand. Loin de restreindre son art aux frontières du baroque, elle collabore notamment avec le groupe de musiques actuelles Tram de Balkans, mais aussi avec le pianiste de jazz Edouard Ferlet, avec qui elle signe l’album très remarqué Bach plucked/unplucked, paru chez Alpha Classics. Pédagogue confirmée, elle enseigne par ailleurs dans le cadre de master-classes.

J’ai toujours aimé jouer avec les autres musiciens, c’est ce qui m’a donné envie de faire ce métier (…). A mon sens, la qualité primordiale pour être un bon continuiste est d’être toujours à l’écoute, en alerte, prêt à réagir tout en essayant de s’amuser ! C’est une partie qu’il faut savoir jouer avec humilité, qui n’est pas au premier plan tout en étant indispensable. 

(Propos recueillis par Viet-Linh Nguyen pour Muse Baroque, le 22 décembre 2011)

Violaine Cochard en 6 dates :

  • 1994 : Premiers prix de clavecin et de basse continue au CNSM de Paris
  • 1994 : Fondation de l’ensemble baroque Amarillis avec Ophélie et Héloïse Gaillard
  • 1999 : Premier prix du Concours International de Montréal
  • 1999 : prix des Révélations classiques de l’Adami pour l’ensemble Amarillis
  • 1999-2002 : professeur au Conservatoire National de Région de Montpellier
  • 2015 : sortie du disque Bach plucked/unplucked avec Edouard Ferlet chez Alpha Classics

Biographie de la Documentation musicale de Radio France, avril 2018

En savoir plus