Tristan Murail

Tristan Murail

Compositeur français (1947, Le Havre)

Membre fondateur du collectif L’Itinéraire, Tristan Murail est aussi – aux côtés de Gérard Grisey - l'un des principaux pionniers et théoriciens de la musique spectrale.

Après des études d’arabe classique et l’obtention d’un diplôme de l’Institut d’études politiques de Paris, Tristan Murail intègre en 1967, le Conservatoire national supérieur de musique de Paris dans la classe d'Olivier Messiaen. Quatre ans plus tard, en 1971, il décroche un premier prix de composition ainsi que le Prix de Rome qui lui ouvre les portes de la Villa Médicis pour une durée de deux ans. Principalement influencé par la musique électroacoustique, il a pour modèles Iannis Xenakis et György Ligeti.

De retour à Paris en 1973, il fonde L’Itinéraire aux côtés de Michaël Lévinas et Roger Tessier, un collectif qui a pour but l’expérimentation et la recherche dans le domaine de la composition assistée par ordinateur. Parallèlement, Tristan Murail compose principalement pour orchestre et instruments acoustiques, avant de s’initier à l’informatique musicale lors d’un stage effectué à l’Ircam en 1980. Cette découverte influencera considérablement sa musique : il expérimente ainsi dans ses pièces la rencontre entre sons instrumentaux et sons de synthèses. Dès le début des années 1990, il intervient comme professeur aux cours d’été de Darmstadt et enseigne dans plusieurs institutions comme l’Ircam ou le Centre Acanthes. Installé aux Etats-Unis de 1997 à 2011, Tristan Murail a également enseigné la composition à l’Université Columbia à New York.

Tristan Murail en 5 dates

1971 : Obtient le Prix de Rome, s’installe à la Villa Médicis et fait la connaissance de Giacinto Scelsi.

1980 : Découvre l'informatique musicale lors d’un stage à l'Ircam. Début d'une nouvelle période dans son œuvre.

1997 : S'installe à New-York et enseigne la composition à l'Université Columbia.

2010 : Membre du jury du Prix international de composition Toru Takemitsu de Tokyo.

2011 : Invité d'honneur de la quatorzième édition du festival Messiaen à La Grave.

Tristan Murail en 6 œuvres :

1970 :Altitude 8000, pour petit orchestre

1977 : Tellur, pour guitare

1982 :Désintégrations, pour 17 instruments et sons électroniques

1996 :Bois flotté, pour 5 instruments et sons de synthèse

2006 : Légendes urbaines, pour 22 instruments

2001 : La Chambre des cartes, pour flûte, clarinette, cor, piano, percussions,
violon, alto et violoncelle

Biographie de la Documentation de Radio France, mars 2015