Toru Takemitsu

Toru Takemitsu

Compositeur japonais (Tokyo, 8 octobre 1930 – Tokyo, 20 février 1996)

Compositeur autodidacte, Toru Takemitsu est un des chefs de file de la musique classique japonaise. Épris de musique impressionniste française, il a toujours eu à cœur de créer des ponts entre les patrimoines culturels de l’Orient et de l’Occident.

Bien qu’ayant étudié pendant deux ans la composition en cours privé avec Yasuji Kiyose, Toru Takemitsu est un musicien principalement autodidacte. Des rencontres, davantage que des enseignements à proprement parler, ont su guider son travail et ses recherches de tout jeune compositeur, comme celles à dix-huit ans de Fumio Hayasaka et de Yoritsune Matsudaira. De ces deux maîtres, il aura gardé l’intérêt appuyé pour les musiques traditionnelles japonaises et, plus globalement, asiatiques. Adolescent pendant la Seconde Guerre Mondiale, Toru Takemitsu se passionne pour la musique occidentale, et plus particulièrement l’école française, à travers les œuvres de Claude Debussy, Erik Satie, et Olivier Messiaen. L’héritage de la musique traditionnelle japonaise conjuguée aux nouvelles formes de la musique occidentale demeurera l’axe principal de son travail de compositeur. 

Toru Takemitsu donne sa première œuvre pour piano Lento in due movimenti en public à l’âge de vingt ans. L’année suivante, il fonde avec Joji Yuasa et d’autres musiciens, peintres, interprètes et poètes de Tokyo, le Jikken Köbö, un atelier expérimental visant à promouvoir une musique nouvelle, alliant les modalités japonaises traditionnelles aux procédés modernes occidentaux. Son travail atteint un large public avec la création de son Requiem for strings, commandé et joué par l’Orchestre Symphonique de Tokyo sous la direction de Masashi Ueda. Toru Takemitsu remporte par la suite un très grand nombre de prix et distinctions, comme un Premier prix au Concours de la Composition musicale contemporaine pour Le son calligraphié I, le prix Italia du Concours de la Radiodiffusion italienne pour Tableau noir et le Prix d’Excellence au Rostrum International des Compositeurs pour Textures. Son œuvre November steps, une commande du NY Philharmonic Orchestra pour son 125e anniversaire, est interprétée par Kinshi Tsuruta (biwa) et Katsuya Yokoyama (shakuhachi), sous la direction de Seiji Ozawa. Dans les années 80, sa présence est demandée dans de nombreuses universités américaines ; professeur invité à Yale University, maître de conférences régent à l’Université de Californie à San Diego, il donne également des conférences à Harvard, à Boston et à Yale.

Toru Takemitsu a composé une très grande quantité de musiques de film – près de cent œuvres – dont celle du très célèbre Ran d'Akira Kurosawa avec lequel il a plusieurs fois collaboré. Son style orchestral, articulé autour de notions de texture, de timbre, de spatialité et de silence, se rapproche de la musique de chambre par bien des attraits. Loin de l'image d'un impressionnant bloc sonore, on y décèle plutôt une multitude d’éléments particuliers qui s’expriment sans contraintes, à l’image de son art : neuf, libre et intuitif.

J’aimerais avancer en même temps sur les deux voies, comme Japonais de tradition et comme Occidental de formation. J’aimerais garder au fond de moi-même deux genres de musique qui ont chacun leur ordre propre. (…) Ainsi je ne m’éloigne pas de la tradition, tout en avançant avec chaque œuvre nouvelle vers l’avenir. Je voudrais atteindre un son aussi intense que le silence… 

Extrait de l'article « Le son, aussi fort que le silence » de Toru Takemitsu (traduction : Yoshihisa Taira et Maurice Fleuret)

Toru Takemitsu en 6 dates :

  • 1948 : cours privés auprès de Yasuji Kiyose
  • 1951 : fonde l'atelier expérimental Jikken Köbö
  • 1960 : Prix de l’Ambassadeur d’Allemagne au premier Festival de Musique Contemporaine à Tokyo pour Requiem for strings
  • 1965 : Prix d'Excellence au Rostrum International des Compositeurs pour Textures
  • 1970 : crée Space Theater pour l'Expo'70 à Osaka
  • 1985 : décoré de l’ordre français des Arts et des Lettres

Toru Takemitsu en 6 œuvres :

  • 1950 :Lento in due movimenti pour piano seul
  • 1957 :Requiem for strings, commande de l’Orchestre Symphonique de Tokyo
  • 1967 :November steps, commande du NY Philharmonic Orchestra pour son 125e anniversaire
  • 1973 : Autumn, commande de Kinshi Tsuruta
  • 1985 : musique du film Ran, d'Akira Kurosawa
  • 1987 :Nostalghia pour violon et orchestre à cordes, à la mémoire d'André Tarkovski

Biographie de la Bibliothèque musicale de Radio France, décembre 2018

En savoir plus