Ton Koopman

Ton Koopman

Organiste, claveciniste et chef d’orchestre néerlandais (1944, Zwolle, Pays-Bas)

Chef de file du renouveau baroque, Ton Koopman est considéré comme l’un des défenseurs les plus enthousiastes de la pratique d’exécution ancienne.

Ton Koopman étudie la musicologie à l’Université d’Amsterdam ainsi que l’orgue avec Simon C. Jansen et le clavecin avec* Gustav Leonardt * au conservatoire de la ville. En 1966, il fonde un premier ensemble, Musica da camera, suivi en 1970 d’un orchestre baroque, Musica Antiqua Amsterdam, pour lesquels il assure la direction musicale. Il débute parallèlement une carrière internationale en qualité d’organiste et de claveciniste qui l’amène à collaborer notamment avec René Jacobs, Jordi Savall, Hopkinson Smith et avec le Collegium Vocale de Gand. Il est également l’invité de nombreuses formations orchestrales prestigieuses et internationales comme le Mozarteum de Salzbourg, l’ensemble Orchestral de Paris le MDR Sinfonie Orchester ou encore l’Orchestre de Chambre de Lausanne dont il a été nommé chef-invité permanent.

En 1979, il fonde l’Amsterdam Baroque Orchestra avec lequel il se spécialise dans les répertoires des XVIIème et XVIIIème siècles, donnant une place primordiale à l’authenticité des instruments et la priorité à la qualité de l’interprétation. En 1992, il poursuit son travail avec l’Amsterdam Baroque Choir * avant d’entreprendre en 1994 avec ces deux ensembles l’enregistrement intégral des cantates de Jean Sébastien Bach*. En tant que soliste, il enregistre presque simultanément l’intégrale de l’œuvre pour orgue du compositeur.

Ton Koopman est l’un des premiers interprètes à comprendre et défendre l’importance des doigtés anciens qu’il exhume grâce à de précieuses recherches sur les manuscrits d’époque. Ainsi il privilégie les instruments anciens ou les copies lors des concerts qu’il donne et dirige dans le monde entier.

En quelques dates

1968 : Premier Prix de basse continue au concours international de clavecin à Bruges.
1979 : fonde l’Amsterdam Baroque Orchestra.
*1980-1981 : * effectue une grande tournée au Japon et aux Etats-Unis.
*1994 – 2004 : * enregistre l’intégralité des _Cantates * de Jean Sébastien Bach.
*2000 : * reçoit le doctorat *Honoris Causa de l’Université d’Utrecht pour récompenser son travail scientifique sur les cantates et passions de Jean Sébastien Bach.
*2005 : *_ dirige et interprète le Concerto pour orgue n°1 de Joseph Haydn aux côtés de l’Orchestre Philharmonique de Radio France, Salle Olivier Messiaen.

Biographie de la Documentation de Radio France, janvier 2016.