Tomás Marco

Tomás Marco

Compositeur et musicologue espagnol (Madrid, 1942)

Compositeur éclectique et prolifique, musicologue et producteur radio, Tomás Marco est l’une des figures de proue de la vie musicale espagnole de la seconde moitié du XXe siècle.

Tomás Marco Aragón suit, à Madrid, des études de violon, de composition musicale et aussi de droit. En 1962, il intègre l’Internationale Ferienkurse für Neue Musik de Darmstadt où il étudie la composition musicale avec les plus grands professeurs du moment : Bruno Maderna, Pierre Boulez, Karlheinz Stockhausen, György Ligeti, Theodor Adorno. En 1967, il travaille sur un projet collectif dirigé par Stockhausen. La même année, il contribue à la création du Studio Nueva Generacion. Pourtant, ses compositions font de plus en plus référence à des compositeurs du passé, comme Gustav Mahler dans Angelus novus, Manuel de Falla dans le Concerto pour violoncelle, ou Richard Strauss dans la 4e Symphonie. Il utilise des formes classiques, la symphonie, la sonate et surtout le concerto, et se réfère souvent à l’identité nationale espagnole dans ses concertos pour guitare. Ces influences d’un romantisme passé et considéré comme révolu lui valent d’être parfois associé au mouvement allemand « Die neue Einfachheit » (la nouvelle simplicité) qui prône un éloignement des principes dogmatiques de l’avant-garde de l’après-guerre.

La personnalité de Tomás Marco rayonne sur la vie musicale espagnole à travers ses autres activités de musicologue, critique et producteur radio. En 1967, il fonde, avec RamónBarce, un magazine dédié à la musique contemporaine, La Sonda. Il produit pendant 11 ans des émissions sur la Radio Nacional de Espana, enseigne l’histoire de la musique à l’Universidad Nacional de Educación a Distancia, et la composition au Conservatorio Real de Madrid. En 1981, il devient directeur technique de l’Orquesta Nacional de España, puis, en 1985, du Centro para la Difusión de la Música Contemporánea. En 1996, il devient directeur général de l’Instituto Nacional de las Artes Escenicas y la Música.

TomásMarco en 6 dates :

1962 : intègre l’Internationale Ferienkurse für Neue Musik de Darmstadt
1967 : fonde le magazine La Sonda
1969 : reçoit la distinction « Premio Nacional in Musica »
1981 : est nommé directeur technique de l’Orquesta Nacional de España
1985 : devient directeur technique du Centro para la Difusión de la Música Contemporánea
1993 : est élu membre de la Real Academia de Bellas Artes de San Fernando

TomásMarco en 6 œuvres :

1971 : Angelus novus, pour orchestre
1976 : Concerto pour violoncelle
1987 : 4e Symphonie
1990 : Symphonie de chambre n° 1 Recóndita armonía pour 15 instruments
2000 : America, cantate
2004 : El caballero de la triste figura, opéra de chambre d’après Don Quijote de Cervantes

Biographie de la Documentation de Radio France, mai 2014

En savoir plus