Thomas Hampson

Thomas Hampson

Baryton américain (1955, Elkhart, Indiana)

A l’aise dans le répertoire du lied comme dans celui de l’opéra, Thomas Hampson s’est hissé au rang de soliste international, notamment grâce à ses rôles mozartiens.

Après des études de sciences politiques à l’université de Washington, Thomas Hampson se tourne vers le chant assez tardivement, à l’âge de 23 ans, suite à une rencontre avec Marietta Coyle, ancienne élève de Lotte Lehmann. Il étudie ensuite durant deux étés auprès de Horst Günther et Martial Singher à la Music Academy of the West avant de partir pour l’Europe en 1980. Très rapidement, il est engagé au Deutsche Oper am Rhein de Düsseldorf où il chantera durant trois ans.
En 1984, il est engagé à l’Opéra de Zurich où il participe notamment au « Cycle Mozart » réalisé par le chef d’orchestre Nikolaus Harnoncourt et le metteur en scène Jean-Pierre Ponnelle. Il fait ses débuts au Metropolitan Opera de New-York deux ans plus tard dans Les Noces de Figaro, où il campe le rôle du Comte. Avec cette dernière production, il réalisera notamment une tournée au Japon et un passage remarqué au Festival de Salzbourg.

Au fil des saisons musicales, Thomas Hampson est l’invité régulier des opéras de Vienne, Munich, Hambourg, Berlin et Zurich, scènes sur lesquelles il interprète, entre autres, les grands rôles mozartiens et rossiniens. Parmi ses plus grandes interprétations citons Don Giovanni de Mozart, Werther de Massenet, Hamlet d’Ambroise Thomas, ou encore Macbeth et Don Carlo de Verdi. Le récital occupe une place singulière dans sa carrière tout comme la musique contemporaine qu’il aborde du côté de la création avec des œuvres telles que 6 Gedichte von Friedrich Nietzsche de Wolfgang Rihm ou The Dangerous Liaisons de Conrad Susa.

En quelques dates

1981 : remporte le premier prix du concours organisé par le Metropolitan Opera de New-York.

1984 : consacre une grande partie de ses prestations scéniques au lieder de Mahler.

1988 : premier grand rôle (Schaunard ), aux côtés de Mirella Freni et Luciano Pavarotti dans La Bohème de Puccini dirigée par Carlos Kleiber au Metropolitan Opera de New-York.

1999 : reçoit le titre de Kammersänger de l’Opéra de Vienne.

2003 : crée la Hampson Foundation pour promouvoir le chant lyrique aux Etats-Unis. Cet organisme détient une importante base de données sur les chansons américaines.

Biographie de la Documentation Musicale, décembre 2015.