Sviatoslav Richter

Sviatoslav Richter

Pianiste ukrainien (Jytomyr 1915 – Moscou 1997)

Pianiste ukrainien. Par sa virtuosité, sa profondeur d’interprétation et sa maîtrise d’un très large répertoire, Sviatoslav Richter est considéré comme l’un des plus grands pianistes du XXe siècle.

Né le 20 mars 1915 à Jytomyr en Ukraine (ex-URSS) Sviatoslav Teofilovitch Richter commence le piano sous les conseils de son père, professeur de piano à Odessa. Très rapidement, il développe sa technique et son jeu de façon autodidacte, encouragé uniquement par sa mère, son père n’appréciant pas sa façon de jouer.

En 1937, Sviatoslav Richter part à Moscou pour y intégrer le Conservatoire, résolu à découvrir s’il pouvait devenir pianiste. En 1940, il est pris dans la classe de celui qu’il admire : Heinrich Neuhaus, professeur réputé qui enseigna, entre autres, à Emil Gilels ou Radu Lupu.

A 25 ans, il commence son apprentissage du piano, au moment où d’autres commencent une carrière de concertiste. Suivant une scolarité marginale, il refuse de se plier au programme officiel du parti qui oblige à des cours de politique. Exclu par deux fois du Conservatoire, Heinrich Neuhaus plaide à chaque fois pour sa réintégration.

En 1940, grâce à l’intermédiaire d’Heinrich Neuhaus, Sviatoslav Richter se produit à Moscou dans un récital en présence de Prokofiev. Le compositeur le félicite et lui propose de jouer son 5e Concerto sous sa direction. Par la suite, Sviatoslav Richter va créer plusieurs de ses partitions comme la Sonate n°6, n°7 et n°9 dont il sera le dédicataire.

Sviatoslav Richter commence alors à sillonner l’Union soviétique, élargissant peu à peu son répertoire avec Bach, Chopin, Liszt, Rachmaninov, Debussy, Schumann …

En 1945, il rencontre et accompagne la soprano Nina Dorliak lors d’un récital. Sans se marier, elle sera au côté de Richter jusqu’à sa mort. Ils donneront ensemble des récitals jusqu’en 1961, date où elle cessa de chanter, de musique russes mais aussi des œuvres de Debussy et Ravel.

On lui décerne le Prix Staline en 1949. Malgré sa renommée, Sviatoslav Richter n’est pas autorisé à sortir du territoire soviétique pour des raisons politiques. Ce n’est que dans les années 1960 que le pianiste, après une série de concerts en Finlande, part pour les Etats-Unis. Le public ne le connait que par le disque (souvent des enregistrements de concert, Richter appréciant peu les studios) et lui réserve un triomphe.

Peu attiré par les Etats-Unis, il n’y donne presque pas de récitals. Sviatoslav Richter se rend par la suite en Angleterre, en France, en Allemagne, en Italie et, en 1970, au Japon pour une tournée marathon à travers tout le pays.

En 1964, appréciant la France et ses régions, il crée un festival : le Meslay en Touraine où il se produit chaque année. Invitant de jeunes musiciens tels que Zoltan Kocsis, il reçoit également des artistes de renoms tels que Fiescher-Diekau, David Oïstrakh …

Artiste atypique, Sviatoslav Richter se produit là où il se sent le mieux, dans des programmes souvent décidés au dernier moment. « Je ne joue pas pour le public. Je joue pour moi, et si j’y trouve une satisfaction, alors le public aussi est content. » ( « Richter. Ecrits et conversations », Bruno Monsaigeaon, Actes Sud).

A partir des années 1980, Sviatoslav Richter commence à se produire avec partition sur le pupitre et dans une quasi-obscurité, où seul le clavier est éclairé. L’effet est saisissant pour le public et cache ses problèmes de santé. C’est à cette même période qu’il commence à annuler des concerts.

Il décède le 1er aout 1997 et est enterré au cimetière Novodevichy à Moscou.

- Richter en trois dates

1940 rejoint la classe de Heinrich
1960 premier concert en dehors de l’URSS
1964 création du Festival Fêtes musicales en Tourraine

- Richter en disques

Sviatoslav Richter Complete Decca – Philips & DG Recordings
Coffret de 51 CD
DECCA 0289 478 6778 4 51

Sviatoslav Richter: The Complete Album Collection
Coffret 18 CD
SONY 88843014702

- Pour aller plus loin

Richer. Ecrits, conversation de Bruno Monsaingeon
Edition Actes Sud – ISBN 2 7427 1981 4

En savoir plus