Susan Graham

Susan Graham

Mezzo-soprano (1960, Roswell)

Douée d’une sensibilité musicale remarquable, Susan Graham brille par sa voix exceptionnelle et développe un goût très sûr pour la musique française.

Adolescente, Susan Graham met la musique au cœur de son quotidien en jouant du piano, mais le chant s’impose déjà comme son mode d’expression privilégié. Elle délaisse ses études d’économie à l’Université technique du Texas pour s’inscrire à l’Ecole de Musique de Manhattan. Son interprétation du Chérubin de Massenet lui permet de faire ses débuts sur scène, notamment au Metropolitan Opera en 1991 et à Covent Garden en 1994. C’est d’ailleurs le répertoire français qu’elle privilégie et sert avec une diction exemplaire (Les Troyens de Berlioz ). Sa taille et sa présence scénique lui permettent d’aborder avec beaucoup de vérité les rôles travestis (Chérubin dans Les noces de Figaro de Mozart, Octavian dans Le Chevalier à la rose de Richard Strauss ).
Elle aborde néanmoins tous les répertoires de Monteverdi et Purcell aux créations contemporaines (An American tragedy de Tobias Picker ), mais les opéras pour lesquels elle a le plus grande affinité sont ceux de Haendel, Gluck et Mozart.
Elle aborde dès ses études de chant la mélodie française, et ses récitals publics ou enregistrés sont particulièrement remarqués par le public et la critique : elle y défend Berlioz, Debussy ou Reynaldo Hahn.

Susan Graham en 6 dates :

1987 : débute dans le rôle de Chérubin de Massenet à la Manhattan School
1994 : lance sa carrière internationale à Covent Garden
1998 : sortie de La Belle Epoque, récital consacré aux mélodies de Reynaldo Hahn
2001 : Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres
2004 : interprète Didon dans Les Troyens de Berlioz au Théâtre du Châtelet
2008 : Docteur Honoris Causa à l’Ecole de Musique de Manhattan

Site officiel :

Biographie de la Documentation Musicale de Radio France, janvier 2014

En savoir plus