Steve Reich

Steve Reich

Compositeur américain (New-York 1936 - )

Compositeur et « performer », Steve Reich est, avec La Monte Young, Terry Riley ou encore Philip Glass, l’un des représentants les plus marquants de la nouvelle musique américaine d’après John Cage.

Après des études de philosophie et notamment une thèse sur Ludwig Wittgenstein, Steve Reich suit de 1958 à 1961 des cours de piano, de percussions et de composition à la Julliard School of Music où il rencontre Art Murphy et Philip Glass. Il parfait ensuite son apprentissage au Mills College d’Oakland (Californie) auprès de Darius Milhaud et Luciano Berio. A l’époque où le sérialisme est un modèle en matière de composition, Steve Reich affirme un attrait pour le rythme et la tonalité, mûri par ses contacts avec la musique africaine et le jazz modal de John Coltrane.

Dès le début des années 60, ses créations s’inscrivent dans la mouvance minimaliste. Il expérimente la technique du « phasing » avec des œuvres comme Music for Two puis fonde en 1966 avec trois autres musiciens l’ensemble « Steve Reich and Musicians ». A cette même période, Steve Reich fait partie du « Tape Music Center » de San Francisco dont il deviendra l’un des membres les plus actifs.

Qu’elles soient pour bandes magnétiques ou pour instruments traditionnels, les œuvres de Steve Reich sont basées sur des interférences créées par le déphasage progressif de plusieurs séries d’un même motif répété. Ces combinaisons sonores en constante transformation confèrent à sa musique un caractère obsessionnel qui fait perdre à l’auditeur le sens du temps et de la durée. La pièce Music for Eighteen Musicians, qu’il compose en 1976, rassemble l’ensemble des techniques employées par Reich sur le rythme et la variation du timbre.

Steve Reich en 6 dates :

1964 : Participe à la création de la pièce répétitive In C de Terry Riley qui influence fortement son approche de la musique répétitive.

1970 : Se rend au Ghana et pratique la percussion africaine.

1973: Entreprend l’étude du gamelan indonésien.

1986: Le Lincoln Center de New York programme un festival “Tout Reich” dans lequel est créée la pièce New York Counterpoint.

1993 : Compose son premier opéra, The Cave.

2011 : Création de WTC 9/11, en commémoration des attentats contre le World Trade Center.

Steve Reich en 6 œuvres :

1965 : « Its’ gonna rain» pour bandes magnétiques

1971-1972 : « Drumming » pour percussions et voix

1974-1976 : « Music for Eighteen Musicians » pour ensemble et voix sans paroles

1985 : « New-York counterpoint » pour clarinette et bande ou ensemble de clarinettes

1988 : « Different Trains » pour quatuor à cordes et bande magnétique

1995 : « City Life » pour instruments et sampler