Shigeko Hata

Shigeko Hata

Soprano

Née en 1976 au Japon, Shigeko Hata com­mence ses études musi­ca­les dans son pays natal et entre en 1994 à l’Université de Musique « Kunitachi » de Tokyo, où elle obtient la licence de musi­que. Après avoir rem­porté le pre­mier prix au Concours de chant Français d’Osaka en 1998, elle pour­suit ses études à l’Université de Musique « Showa » de Kanagawa et obtient la maî­trise de musi­que.

En 2001 elle intè­gre la classe de chant de Peggy Bouveret au Conservatoire de Paris (CNSMDP) et obtient en juin 2005 le prix de chant men­tion très bien à l’una­ni­mité avec les féli­ci­ta­tions du jury, puis est admise en cycle de per­fec­tion­ne­ment.

Au cours de ses études, elle a par­ti­cipé à des mas­ter-clas­ses avec Nathalie Stutzmann, Hartmut Höll, Margreet Hönig et Jeanine Reiss.

Elle inter­prète plu­sieurs pre­miers rôles dans les pro­duc­tions du Conservatoire : Fiordiligi dans Cosi fan tutte de Mozart, Tatiana dans le Finale d’Eugène Onéguine de Tchaïkovsky, Mimi dans La Bohème de Puccini, la com­tesse dans les Noces de Figaro de Mozart.

En 2004 elle se pro­duit en soliste à la Cité de la Musique avec l’Orchestre du Conservatoire dirigé par Heinz Holliger et est invi­tée à don­ner un réci­tal dans le cadre du Festival Européen Jeunes Talents à Paris.

En 2005, elle donne trois réci­tals dans le cadre du Festival « Dedans-Dehors » orga­nisé par la Cité de la Musique et chante le Laudate Pueri de Vivaldi avec les Solistes de Moscou diri­gés par Yuri Bashmet au Festival de Peyruis – Haute-Provence. Elle est également sélec­tion­née pour par­ti­ci­per à l’Académie euro­péenne de musi­que d’Aix-en-Provence, où elle suit les mas­ter-clas­ses de Teresa Berganza et Gilles Cachemaille.

En 2005/06, elle par­ti­cipe à la repré­sen­ta­tion du Chevalier Imaginaire de Philippe Fénelon à l’Opéra-Théâtre de Besançon et inter­prète le rôle titre dans Zaïde de Mozart (copro­duc­tion Opéra de Rouen / Cité de la Musique). Elle se pro­duit également avec l’Orchestre Symphonique de l’Aube, l’Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy et l’Ensemble Intercontemporain.

Dernièrement, elle a joué le rôle de Belinda dans Didon et Enée de Purcell à l’Opéra de Lille et au Grand Théatre de Provence d’Aix-en-Provence. Shigeko a obtenu un grand suc­cès public et cri­ti­que dans Zaïde de Mozart à l’Opéra de Rouen et à la Cité de la Musique. Par ailleurs, elle s’est pro­duit en tant que soliste avec l’Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy (airs de Mozart et de Rossini), l’Orchestre de Bretagne (Requiem de Mozart), l’Orchestre de Massy (Petite Messe en ut de Mozart), l’Orchestre de l’Opéra de Rouen (Messe Sainte-Cécile de Haydn) l’Orchestre d’Auvergne (Oratorio de Saint-Saëns).

Elle a enre­gis­tré un réci­tal com­posé de Lieder alle­mands et de Mélodies fran­çai­ses (Wolf , Brahms, Capelet, Poulenc) avec Karolos Zouganelis , spon­so­risé par le Mécénat de la Société Générale . Boursière de la Fondation Sasakawa en 2007 -2008 et en 2008-2009 , elle suit le Cycle de Perfectionnement en Chant à l’Ecole Normale de Musique de Paris dans la classe de Paggy Bouveret .