Sarah Vaughan

Chanteuse et pianiste américaine (1924, Newark, New Jersey – 1990, Los Angeles)

Surnommée « The Divine », Sarah Vaughan est considérée, avec Ella Fitzgerald et Billie Holiday, comme l'une des plus belles voix du jazz.

Issue d’une famille très religieuse et mélomane, Sarah prend des leçons de piano et de chant, deux disciplines qu’elle pratique régulièrement au sein de l'Église baptiste de sa ville natale. En 1943, âgée de 19 ans et encouragée par son entourage, elle se présente au concours pour amateurs de l’Apollo de Harlem et remporte le premier prix, interprétant Body and soul devant Ella Fitzgerald - son modèle - qui la félicite et lui prodigue plusieurs conseils. Remarquée par Billy Eckstine, elle est engagée par l’orchestre d'Earl Hines qui compte également pour membres Charlie Parker et Dizzy Gillespie. Elle rejoint ensuite la formation de Billy Eckstine et enregistre à plusieurs reprises avec, entre autres, Dizzy Gillespie, Dexter Gordon, Gene Ammons et Art Blakey. En 1946, elle quitte cette formation et rencontre le trompettiste George Treadwell au Café Society Downtown. Il devient son mari puis son manager, faisant de Sarah Vaughan une chanteuse reconnue.

Le grand public la découvre avec le titre It’s Magic puis The Lord’s Prayer et What a Difference a Day Makes. En 1949, elle signe chez le label Columbia après avoir été consacrée meilleure chanteuse de l’année Sarah Vaughan enchaîne alors les séances d’enregistrement, alternant entre jazz et répertoire plus commercial. Parmi ses accompagnateurs se succèderont Miles Davis, Jimmy Jones, Roy Haynes, Clifford Brown... Après une dépression nerveuse, elle signe chez Mercury et enregistre l’album Swingin’ Easy ainsi qu’une version de Lullaby of Birdland qui reste une référence encore aujourd’hui. Jusqu’au milieu des années 60, Sarah Vaughan multipliera les succès avec des albums comme Great Songs from Hit Shows, Gershwin, Song Book, Sassy Swings the Tivoli, ce dernier battant tous les records de ventes. Durant les années 70, elle collabore notamment avec les orchestres symphoniques et philharmoniques de Boston, Cleveland, Los Angeles et San Francisco mais ses apparitions se font bientôt plus rares aussi bien sur scène que dans les studios d’enregistrement. Elle s’éteint en avril 1990 à Los Angeles, des suites d’un cancer du poumon.

En quelques dates

1943 : remporte le concours Apollo Amateur Night Contest, à tout juste 19 ans.
1946 : épouse le trompettiste George Treadwell.
1954 : enregistre une version de Lullaby of Birdland avec le sextette de Clifford Brown.
1971 : performance scénique et vocale au Monterey Jazz Festival (Californie).
1982 : enregistre Crazy And Mixed Up, album intimiste et plus personnel qu’elle produit en intégralité.
2012 : rejoint le New Jersey Hall of Fame.

Biographie de la Documentation de Radio France, septembre 2015.

En savoir plus