Rolando Villazón

Rolando Villazón

Ténor (1972, Mexico)

Rolando Villazón est internationalement reconnu comme l’un des grands ténors lyriques actuels. Ses prestations sur les grandes scènes musicales du monde entier sont accueillies avec enthousiasme.

C’est à l’âge de onze ans que Rolando Villazón intègre l’Académie des arts du spectacle Espacios, où il étudie la musique, le théâtre, la danse contemporaine et le ballet. En 1990, il rencontre le baryton Arturo Nieto qui lui fait découvrir l’opéra et devient son professeur de chant. Deux ans plus tard, Rolando entre au Conservatoire national de musique pour poursuivre ses études de chant avec Enrique Jaso ; après avoir remporté deux concours nationaux, il continue sa formation avec le baryton Gabriel Mijares. En 1998, il suit les cours de Joan Sutherland à l'Opéra de San Francisco et il est consacré, l'année suivante, jeune talent à suivre avec la remise de plusieurs distinctions (notamment le Prix Zarzuela et le Prix Placido Domingo).

Après une victoire de la musique classique dans la catégorie « Révélation internationale de l’année » en 2003, il signe un contrat d’exclusivité avec le label Virgin Classics. Parallèlement, ses débuts au Metropolitan Opera de New York dans La Traviata font sensation. En 2005 au festival de Salzbourg, ce même rôle qu’il interprète aux côtés de la soprano Anna Netrebko, lui vaut la reconnaissance unanime de la critique et du public.

En 2007, Rolando Villazón est particulièrement remarqué dans Les Contes d'Hoffmann de Jacques Offenbach donné à l'Opéra Bastille. La même année, il change de label, optant pour le prestigieux Deutsche Grammophon. Après quelques problèmes de santé qui altèrent sa voix, le ténor est de retour en 2010 avec un récital consacré aux airs populaires mexicains et intitulé ¡México! L’année suivante, il fait ses débuts comme metteur en scène avec une production de Werther de Massenet à l’Opéra de Lyon puis avec L’elisir d’amore de Donizetti au Festspielhaus de Baden-Baden.

Rolando Villazon en 6 dates :

1990 : Rencontre le baryton Arturo Nieto qui lui fait découvrir l’opéra.

1998 : Suit les cours de Joan Sutherland à l'Opéra de San Francisco.

2005 : Premier grand succès au festival de Salzbourg dans La Traviata, aux côtés de la soprano Anna Netrebko.

2007 : Obtient la nationalité française.

2012 : Se lance comme défi d’enregistrer les sept opéras de la maturité de Mozart, sous la direction du chef Yannick Nézet-Séguin. Le premier enregistrement est paru en 2013 et le second en 2014.

2013 : Publie son premier roman, Malabares au Mexique.

Biographie de la Documentation de Radio France, octobre 2014.