Richard Galliano

Richard Galliano

Accordéoniste et compositeur français (1950, Cannes)

Musicien polyvalent, Richard Galliano s'exprime dans tous les genres musicaux, du classique au jazz en passant par la chanson. Il est le seul accordéoniste concertiste à enregistrer pour Deutsche Grammophon, au même titre que Pierre Boulez, Daniel Barenboim, et Herbert Von Karajan.

Influencé par son père accordéoniste, Richard Galliano commence à jouer de l’accordéon à l’âge de quatre ans. Il prend des cours avec Claude Noël, et parallèlement à son apprentissage, il suit une formation au conservatoiredeNice, étudiant l'harmonie, le contrepoint et le trombone (il reçoit le premier prix en 1969).

Richard Galliano découvre le jazz par le trompettiste Clifford Brown et s'intéresse par la suite aux accordéonistes spécialistes du jazz tels que Sivuca, Dominguinhos, TommyGumina, ErnieFelice, ArtVanDamme, FeliceFugazza, Volpi, et Fancelli. C'est le premier accordéoniste français qui abolit les frontières entre le jazz et le répertoire standard de l'accordéon, et à partir de cette rencontre, il n'aura de cesse de mélanger les genres.

En 1973 il rencontre ClaudeNougaro, avec lequel il collaborera comme arrangeur, chef d'orchestre et même compositeur. Il collabore avec de nombreux autres artistes, notamment BrigitteFontaine, AlFoster, JulietteGréco, CharlesAznavour, ChetBaker, MartialSolal, MiroslavVitouš, TrilokGurtu, JanGarbarek, MichelPetrucciani, AndréManoukian, MichelPortal, BrunoLetort, le violoncelliste Jean -CharlesCapon (avec qui il signe son premier disque) et BobbyMcFerrin. Il s'intéresse également à la musique de film.

En 2010, Richard Galliano signe un contrat d'exclusivité discographique avec Deutsche Grammophon. Il enregistre dans la foulée un album consacré entièrement à la musique de Jean-Sébastien Bach. En avril 2013 est paru son dernier album « Vivaldi », album consacré aux Quatre Saisons.

Richard Galliano en 6 dates :

1968 Reçoit le premier prix du président de la République
1988 Crée le célèbre " Festival des Nuits de Nacre " à Tulle
1992 Nommé musicien jazz de l'année par l'Académie du jazz français et reçoit le Prix Django-Reinhardt.
1998 Reçoit une Victoire de la musique dans la catégorie « Album jazz de l'année » pour son album « Blow Up » avec Michel Portal.
2009 Auteur, avec son père Lucien, d'une méthode d'accordéon saluée par le prix Sacem du « Meilleur ouvrage pédagogique »
2011 Nommé Commandeur de l'ordre des Arts et des Lettres

Biographie de la Documentation Musicale (Juin 2014)