Riccardo Del Fra

Riccardo Del Fra

Contrebassiste et compositeur (1956, Rome)

Responsable du Département Jazz et Musiques Improvisées au CNSM de Paris, Riccardo del Fra est un musicien éclectique et il le revendique. Mêlant jazz et musique contemporaine dans ses compositions, il aime autant Charlie Parker que Gustav Mahler, John Coltrane que Ligeti, Alban Berg ou Tôru Takemitsu, compositeur japonais qu'il chérit particulièrement.

Riccardo del Fra étudie la contrebasse au conservatoire de Frosinone avec Franco Petracchi et Franco Noto et suit parallèlement un cursus en sociologie à l'université de Rome. Très vite, l’orchestre de la RAI (Radio Télévision Italienne) fait appel à lui pour des concerts de jazz et des enregistrements de musiques de films. Il se produit ensuite avec diverses formations dont il est le contrebassiste titulaire et accompagne des jazzmen américains de passage en Italie, parmi lesquels Art Farmer, Dizzy Gillespie, Art Blakey, James Moody, Lee Konitz, Tommy Flanagan, Paul Motian... En 1979, il joue à Rome avec Chet Baker. Cette rencontre décisive lui permet d'accompagner le trompettiste pendant neuf ans, en Europe et au Japon pour de longues tournées, des radios, des télévisions. De cette collaboration naîtront douze disques mais aussi le film Chet's Romance de Bertrand Fèvre.

Au début des années 80, Riccardo del Fra s’installe à Paris où il prend part à une section rythmique très active avec le pianiste Alain Jean-Marie et le batteur Al Levitt, tout en continuant à jouer avec Chet Baker et Michel Graillier (piano). Après la mort de Chet Baker en 1988, Riccardo Del Fra lui dédie son disque A Sip Of Your Touch et se consacre à l'étude de la composition. Dans les années 90, le tromboniste et compositeur Bob Brookmeyer, dont il a suivi les classes de composition à Cologne, l'invite à faire partie de son quartet. Féru de musique contemporaine**, Riccardo del Fra compose plusieurs œuvres où le jazz et l'improvisation rencontrent une écriture exigeante. En 2009, il écrit Sky changes et Tree thrills pour l'Ensemble Intercontemporain et le saxophoniste Dave Liebman. Parallèlement, il enregistre aussi pour les compositeurs contemporains : l’ensemble 2e2m de Paul Mefano fait d’ailleurs appel à lui pour enregistrer plusieurs pièces de Tôru Takemitsu.
Nourri par le
cinéma**, Riccardo del Fra compose également pour le 7ème Art et particulièrement pour le cinéaste Lucas Belvaux. La Cinémathèque française lui donne une « carte blanche » en 2008.

Riccardo del Fra en 6 dates :

1979 : Rencontre le trompettiste Chet Baker.

1993 :Silent Call, pour quartet de jazz et orchestre à cordes est créé au Théâtre de la Ville de Paris.

2004 : Nommé responsable du Département Jazz et Musiques Improvisées au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP).

2005 : Constitue le Jazoo Project, un sextet composé de jeunes musiciens issus pour la plupart du Conservatoire, avec lesquels il enregistre Roses & Roots.

2006 : Reçoit le Django d'Or du "Musicien confirmé", la plus haute distinction décernée dans le monde du jazz.

2008 : L'Académie du Jazz lui décerne le prix du "Meilleur musicien européen ".

Biographie de la Documentation de Radio France, septembre 2014.