Renée Fleming

Renée Fleming

Chanteuse lyrique américaine (1959 à Indiana en Pennsylvanie)

Renée Fleming possède une étendue de voix exceptionnelle qui lui ouvre les grands rôles de soprano lyrique, dramatique, parfois même colorature. Ces qualités techniques, son timbre chaleureux et son charisme physique font d’elle une des plus grandes sopranos actuelles.

Renée Fleming est née de parents professeurs de musique. Elle passe son enfance à Rochester, dans l’état de New York. Elle étudie le piano, le violon, le chant et s’intéresse très vite au jazz, à la pop et aux musiques traditionnelles. Pour le chant classique, elle travaille avec Jan De Gaetani à Rochester, puis vient en Europe suivre l’enseignement d’Arleen Auger et d’Elisabeth Schwarzkopf. A l’issue de quoi, elle revient aux Etats-Unis à la Juillard School de New York. C’est dans cette ville que commence sa carrière, en 1980, lors de petits concerts locaux. En 1986, elle tient son premier grand rôle : Constance dans L'Enlèvement au sérail de Mozart à Salzbourg. En 1988, elle fait ses débuts au Grand Opera de Houston, et, en 1989, au New York City Opera puis au Covent Garden de Londres. Au cours des années 1990, elle s’impose dans les plus grands rôles : la Comtesse des Noces de Figaro de Mozart, Mimi de La Bohème de Puccini, Rusalka de l’opéra éponyme de Dvorak. 1991 est un tournant dans sa carrière. Elle fait des débuts anticipés au Metropolitan Opera en 1991 en remplacement de Ferlicity Lott, et accède aussi à l’Opéra de San Francisco, puis au Carnegie Hall. Son répertoire s’étoffe avec de nouveaux rôles : Anna dans la Dame Blanche de Boieldieu, Adelaïde dans la Straniera de Bellini, Pamina dans la Flûte enchantée de Mozart, Desdemone dans Otello de Verdi. En 1995, fait rare dans le milieu de la musique classique, elle signe un contrat d’exclusivité chez Decca.
En 1997, elle triomphe dans la Maréchale du Chevalier à la rose de Strauss, à l’Opéra Bastille. Ce personnage devient un de ses rôle-phares au début des années 2000, notamment au Covent Garden et à San Francisco. En 2002, elle participe à l’enregistrement de la bande originale du Seigneur des Anneaux, composée par Howard Shore. En 2006, elle célèbre avec la Philharmonie de Vienne, le 250ème anniversaire de la naissance de Mozart dans un concert mondialement diffusé. En 2009, elle participe à la création du Temps de l’horloge de Dutilleux sous la baguette d’Ozawa au Théâtre des Champs Elysées. En 2013, elle reçoit des mains de Barack Obama, la National Medal of Arts Award, la plus haute récompense accordée aux artistes par le gouvernement américain. Elle a d’ailleurs reçu de nombreuses récompenses au cours de sa carrière : le Richard Tucker Award, le Grammy Awards, la Victoire d’Honneur. Elle a participé à l’enregistrement d’une vingtaine d’opéra (CD ou DVD), dont Rusalka de Dvorak, Manon de Massenet, Les Noces de Figaro de Mozart, Rodelinda de Haendel, la Traviata de Verdi, et a aussi enregistré des disques en solo, notamment les Quatre derniers lieder de Strauss, des lieder de Schubert, des airs de Haendel.

Renée Fleming en 6 dates :

  • 1986 : premier grand rôle : Constance dans L’Enlèvement au sérail de Mozart à Salzbourg
  • 1995 : signe contrat d’exclusivité chez Decca
  • 1997 : triomphe à l’Opéra Bastille dans Le Chevalier à la rose de Strauss
  • 1999 : Grammy Awards pour son CD The Beautiful voice
  • 2006 : participe à la célébration du 250ème anniversaire de Mozart
  • 2010 : Grammy Awards pour son CD Verissimo

Site officiel : www.reneefleming.com/
Biographie de la Documentation de Radio France, avril 2017

En savoir plus