Renaud Capuçon

Renaud Capuçon

violoniste français (Chambery, 1976 –)

Renaud Capuçon est un violoniste français, parmi les plus brillants de sa génération. Soliste confirmé et chambriste recherché, il a étudié ou travaillé avec certains des plus grands musiciens contemporains.

Renaud Capuçon commence l’étude du violon à quatre ans au conservatoire de sa ville natale. A quatorze ans, il intègre la classe de Gérard Poulet au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, dont il sort trois ans plus tard couronné de deux premiers prix, en violon et en musique de chambre. Par la suite, il participe à de nombreux concours et compétitions à travers l’Europe. Il remporte notamment le Prix de l’Académie des arts de Berlin en 1995. Premier violon au sein de l’Orchestre des Jeunes de la Communauté économique européenne, il est remarqué par Claudio Abbado qui l’invite à rejoindre l’Orchestre des Jeunes Gustav Mahler sous sa direction. S’ensuivent des rencontres importantes avec les chefs Pierre Boulez, Seiji Ozawa, Daniel Barenboim et Franz Welser-Moest. 

Il joue par la suite avec de prestigieuses formations en France, et bientôt au-delà des frontières, du Philharmonique de Berlin sous la direction de Bernard Haitink au Los Angeles Philharmonic avec Gustavo Dudamel, en passant par le Gewandhaus Orchester avec Kurt Masur et la Staatskapelle de Dresde. Chambriste reconnu, il joue avec son frère le violoncelliste Gautier Capuçon, mais aussi avec des pianistes tels que Frank Braley, Nicholas Angelich, Jérôme Ducros et Hélène Grimaud. 

En 1996, il fonde les Rencontres artistiques de Bel-Air, un festival de musique de chambre situé à La Ravoire, à côté de Chambéry. Les plus grands interprètes s’y produiront : Jean-Pierre Wallez, Michel Dalberto, Martha Argerich, Stephen Kovacevich, Augustin Dumay, Gérard Caussé, Paul Meyer, Emmanuel Pahud, Marielle et Katia Labèque, et d’autres encore. Il reste à la tête du festival pendant dix ans.

« J'ai passé ma vie depuis que j'ai commencé à jouer, à chercher à m'entourer : d'abord, en créant le Festival de Chambéry pour jouer avec des amis, puis notamment avec le Gustav Mahler. J'ai toujours eu besoin d'être entouré de musiciens intègres et qui m'apprennent des choses. Etre à l'écoute m'est essentiel. On me dit souvent aujourd'hui, à 40 ans, vous êtes au sommet, je réponds je ne suis au sommet de rien, c'est le début, le début de la liberté...» (Propos recueillis par Lorenzo Ciavarini Azzi pour France Info, 25/03/2016)

En 2000, il est nommé « Nouveau talent de l’année » aux Victoires de la musique classique, puis « Soliste instrumental de l’année » en 2005. L’année suivante, il reçoit le Prix de violon Georges Enesco décerné par la Sacem. 

Parallèlement à sa carrière de concertiste, Renaud Capuçon est le directeur artistique et le fondateur du Festival de Pâques d’Aix en Provence

Renaud Capuçon en six dates :

  • 1996  il fonde les Rencontres artistiques de Bel-Air
  • 2000  « Nouveau talent de l’Année » aux Victoires de la Musique
  • 2005  « Soliste instrumental de l’année » aux Victoires de la Musique
  • 2009  il tourne dans le court métrage 7.57 am-pm  sous la direction de Simon Lelouch
  • 2013  lancement du Festival de Pâques d’Aix en Provence
  • 2016  Chevalier de la Légion d’Honneur

Biographie de la Bibliothèque musicale, mise à jour en mars 2018

En savoir plus