Ralph Vaughan Williams

Ralph Vaughan Williams

Compositeur britannique (Down Ampney 1872 – Londres 1958)

Ralph Vaughan Williams est un compositeur britannique aux multiples facettes : il est à la fois symphoniste, collecteur de chant folklorique, compositeur de musique de film, chef d’orchestre et professeur. Encensé au Royaume-Uni, boudé en France, son œuvre refait peu à peu surface dans notre pays.

Petit neveu de Charles Darwin, Ralph Vaughan Williams  est né dans une famille de la classe moyenne du comté de Gloucestershire. Son premier contact avec la musique se fait à l'âge de six ans par le piano et le violon. Formé au Royal College of Music  de Londres, il se lie d’amitié avec un autre élève : Gustav Holst. Les deux jeunes hommes se livrent à une critique mutuelle de leurs compositions et, de cette émulation, le style de chacun va s’affiner.

D’autres influences vont forger le style de Ralph Vaughan Williams. Tout d’abord par la rencontre de Max Bruch à Berlin (1897) avec qui il prend des cours, puis par des leçons intensives avec Maurice Ravel à Paris (1908). Dans ces mêmes années (1904) il voyage aux quatre coins du Royaume-Uni afin d’y recueillir les chants de tradition orale, qu'il rassemblera dans le English Hymnal  en 1906. Ralph Vaughan Williams  utilisera ces mélodies pour les incorporer dans ses compositions.

En 1910, Ralph Vaughan Williams  donne deux oeuvres qui vont le faire connaitre du grand public : Tallis Fantasia  et la Symphonie n°1  - dite Sea Symphony  – en la Cathédrale de Gloucester. Le succès est immédiat. En 1914 est crée sa Symphonie n°2 - A London Symphony, qui renforce sa notoriété et l'impose comme symphoniste de talent. Pour beaucoup, sa musique est celle qui dépeint le mieux l’esprit Anglais, son caractère, ses villes, ses campagnes…

Agé de quarante-et-un an quand débute la Grande Guerre, il se porte volontaire comme simple brancardier. L’exposition prolongée aux tirs d’artillerie sera à l’origine de sa perte d’audition.

Au retour de la guerre, son style d’écriture va évoluer pour être tantôt mystique (Symphonie n°3 ) tantôt dissonant (Toccato marziale, Piano Concerto ), et culmine avec la création de l’intense *Symphonie n°4 * en 1935. Cette symphonie marque une rupture avec ses précédentes compositions. Ici, dissonances et polyrythmie soutiennent une tension dramatique permanente.

La carrière de Ralph Vaughan Williams  ne cesse d’être prolifique jusqu’au crépuscule de sa vie. Il entreprend la composition de musique de film et d’opéras, la direction d’orchestre, dispense des cours pour la jeune génération de compositeurs, et fera même des lectures aux Etats-Unis. Il décède le le 26 aout 1958 à Londres. Refusant les honneurs de son vivant, il est décoré de façon posthume par la médaille de l’Ordre du Mérite.

- Ralph Vaughan Williams en dates :
 1895 : se lie d’amitié avec Gustav Holst
 1897 : prend des cours avec Marx Bruch
 1907 : leçons intensives avec Maurice Ravel

- Ralph Vaughan Williams en œuvres  :
 1910 : Tallis Fantasia
 1910 : Sea Symphonie  (symphonie n°1 )
 1914 : A London Symphony  (symphonie n°2 )

En savoir plus