Piotr Ilitch Tchaïkovski

Piotr Ilitch Tchaïkovski

Compositeur russe (Votkinski, 1840 – Saint-Petersbourg, 1893)

Piotr Illitch Tchaïkovski est un compositeur incontournable du romantisme russe, parmi les plus grands symphonistes de sa génération. Ses dons de mélodiste, mêlant sentimentalité et lyrisme, lui ont assuré une popularité durable.

Piotr Illitch Tchaïkovski fait des études de droit, et commence à gagner sa vie en tant que fonctionnaire au ministère de la justice. C’est à la mort de sa mère, en 1854, qu’il décide de se consacrer exclusivement à la musique. En 1861, il intègre le Conservatoire de Moscou créé par Anton Rubinstein. Il suit les cours de Zaremba, Rubinstein et sort diplômé en 1865. Dès l’année suivante, il est nommé professeur d’harmonie au Conservatoire de Moscou. Dans les années 1868-1874, parallèlement à sa carrière de compositeur, Tchaïkovski œuvre en tant que critique musical dans la presse moscovite.
La vie personnelle et sentimentale du compositeur est mouvementée. Une liaison épistolaire s’installe avec Nadejda von Meck, à qui il dédie sa quatrième symphonie. Celle-ci lui verse une allocation de 6000 roubles par an, mécénat ensuite relayé par l’empereur Alexandre III.
La rumeur court sur son homosexualité; afin de la démentir, Tchaïkovski se marie en 1877 avec une élève, Antonina Miliukova, mais ce mariage est un douloureux échec. Sa popularité est telle que son décès donne lieu à des funérailles nationales dont les frais sont pris en charges par la maison impériale.

Proche du groupe des cinq (Balakirev, Rimski-Korsakov, Borodine, Moussorgski,Cui) sans toutefois participer à leur militantisme musical, il reste attentif aux courants musicaux et a exercé une grande influence sur Arenski et Rachmaninov. Parmi les compositeurs qu'il admire, citons Mozart, Beethoven, Glinka, Meyerbeer, Weber et Schumann. S'il est profondemment lié à la tradition russe, son oeuvre (dix opéras, ballets et symphonies) reste influencée par la musique occidentale et colorée par un désir de traduire le destin tragique de l'homme.

Tchaikovski en 6 dates :

1865 : est diplômé du Conservatoire et reçoit une médaille d’argent pour sa cantate sur l’Hymne à la joie de Schiller
1867 : rencontre Berlioz lors de sa tournée en Russie
1875 : à Paris, il rencontre Liszt, Bizet, Saint-Saëns et Massenet
1890 : fin de la pension de 6000 roubles annuels allouée par Nadejda von Meck. Cette aide a duré 13 années de façon ininterrompue
1888 : part en tournée en tant que chef d'orchestre et compositeur ( Europe, Etats-Unis)
1893 : est nommé Docteur honoris causa de l’université de Cambridge

Tchaikovski en 6 œuvres :

1873 : La Tempête, fantaisie symphonique, op. 18
1875 : Le lac des cygnes, ballet
1877 : Eugène Onéguine, opéra d’après Pouchkine
1878 : Concerto pour violon en ré majeur, op. 35
1890 : Souvenirs de Florence, sextuor à cordes, op.70
1893 : Symphonie n° 6, dite « Pathétique »