Pierre-Laurent Aimard

Pianiste français (Lyon, 1957)

Bien connu des mélomanes familiers de la musique contemporaine, le pianiste Pierre-Laurent Aimard est non seulement considéré comme une référence dans ce domaine musical mais aussi comme un interprète significatif du piano à travers tous les âges, célébré dans le monde entier.

Pierre-Laurent Aimard commence le piano dès l’âge de cinq ans et passe du Conservatoire de Lyon à celui de Paris où il obtient quatre premiers prix, dont celui de piano à 14 ans. Elève d’Yvonne Loriod, il évolue dès l’âge de 12 ans dans l’univers et l’entourage d’Olivier Messiaen, dont il deviendra un éminent spécialiste et un de ses interprètes privilégiés.
Il complète sa formation musicale à Londres auprès de Maria Curcio, puis à Budapest où il reçoit les précieux conseils de György Kurtag.
La carrière de Pierre-Laurent Aimard devient internationale en 1973, lorsqu’il remporte le Premier prix du Concours Olivier Messiaen. Il joue alors avec les plus orchestres internationaux sous la baguette de chefs réputés tels Pierre Boulez, Seiji Ozawa, Sergiu Celibidache, Daniel Barenboïm….
Dans ses programmes, les répertoires traditionnel et musique nouvelle se retrouvent harmonieusement, Pierre-Laurent Aimard accordant toujours un espace à la création. A 19 ans, en 1976, il devient le premier pianiste soliste de l’Ensemble InterContemporain sur proposition de Pierre Boulez et y restera pendant 18 ans. Dans ce cadre, il donnera de nombreuses créations et tiendra un rôle important dans le cadre des musiques nouvelles ; proche de Pierre Boulez, il noue aussi une relation privilégiée avec Stockhausen, George Benjamin ou Marco Stroppa. Dans les années 80 il se lie d’amitié avec Gyögy Ligeti, qui lui dédicace plusieurs compositions pour piano et lui confie par la suite l’enregistrement de son œuvre pianistique.
Depuis 1990, il enseigne la musique de chambre au Conservatoire de Paris ainsi que le piano à la Hochschule de Cologne et est professeur invité de la Royal Academy of Music à Londres. Soucieux de la formation du public, Pierre-Laurent Aimard, au cours de la saison 1994-1995, présente à Lyon ainsi qu’à la Maison de Radio France à Paris, une série de concerts commentés, au cours desquels il analyse les œuvres majeures du 20ème siècle composées pour le piano. Ce type d’exécutions commentées se poursuivra par une collaboration avec Arte.
Il est aussi directeur artistique du Festival d’Aldeburgh en Angleterre de 2009 à 2016.
A l’occasion de l’exposition du peintre russe Chtchoukine en 2016-2017, le pianiste présente à la fondation Vuitton plusieurs concerts commentés qui traitent du « choc des avant-gardes russes et françaises ».

Site officiel : www.pierrelaurentaimard.com

Pierre-Laurent Aimard en 6 dates

  • 2001 : Premier récital au Carnegie Hall
  • 2008-2009 : professeur associé au Collège de France avec le cours « Paramètres et dimensions de l’interprétation musicale »
  • 2009 : Victoire de la musique dans la catégorie Soliste instrumental de l’année
  • 2012 : enregistrement chez Deutsche Gramophon de l’intégrale des Préludes de Debussy
  • 2015-2016 : artiste en résidence à l’Orchestre Symphonique de Vienne et joue les concertos de Beethoven sous la direction de Philippe Jordan
  • 2017 : Prix international Ernst von Siemens

Biographie de la Documentation Musicale, mars 2017

En savoir plus