Philippe Hurel

Philippe Hurel

Compositeur français (Domfront, 1955 - )

Philippe Hurel est un compositeur français qui s'inscrit dans la continuité du mouvement de la « musique spectrale » de Gérard Grisey et Tristan Murail.

Philippe Hurel reçoit sa formation musicale au Conservatoire et à l’Université de Toulouse, en violon, analyse, écriture et musicologie, puis au Conservatoire de Paris à partir de 1981, où il obtient le 1er prix de composition dans la classe d’Ivo Malec  et celui d’analyse dans celle de Betsy Jolas. Après un séjour à la Villa Médicis  et une période de collaboration à l’Ircam, il entre en résidence à l’Arsenal de Metz et à la Philharmonie de Lorraine, en 2000.
 Ses œuvres sont jouées par des musiciens prestigieux, comme Pierre Boulez,Esa Pekka-Salonen, Pierre-André Valade, ou Kent Nagano  et des formations de premier plan, telles que l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Ensemble Intercontemporain, les Percussions de Strasbourg. Il reçoit des commandes de la part de l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, l’Ensemble Recherche de Freibourg, le Quatuor Diotima.

Philippe Hurel est un compositeur héritier du mouvement de la « musique spectrale »  de Gérard Grisey  et Tristan Murail, qui repose sur le principe de l’évolution du timbre par le passage progressif d’un état à un autre. Il y intègre le contrepoint pour l’écriture mélodique, une harmonie constituée de micro-intervalles et des rythmes inspirés du jazz. Cette synthèse d’éléments hétérogènes fait de lui le compositeur du paradoxe.

Philippe Hurel en 6 dates  :
 • 1983  : suit pendant deux ans les cours de composition de Tristan Murail
 • 1986  : pensionnaire de la Villa Medicis à Rome jusqu’en 1988
 • 1985  : collabore aux travaux de la “Recherche musicale” à l'Ircam
 • 1990  : fonde, avec Pierre-André Valade, l’Ensemble Court-circuit.
 • 1995  : reçoit le Siemens-Stiftung-Preis à Münich pour ses Six Miniatures en Trompe-l’œil
 • 2002  : reçoit le Prix Sacem des Compositeurs

Philippe Hurel en 6 œuvres  :
 • 1991  : Six miniatures en trompe l’œil, pour 14 instruments
 • 1999  : Tombeau in memoriam Gérard Grisey,  pour piano et percussions
 • 2000  : Loops I, pour flûte
 • 2002  : Aura, pour piano et orchestre
 • 2006  : Cantus, pour soprano, flûte, clarinette, violon, violoncelle, percussion et piano
 • 2011  : Espèce d’espace, pièce de théâtre musical sur un texte de Georges Pérec

Site officiel

Biographie de la Documentation de Radio France (Septembre 2013)

En savoir plus