Philippe Hersant

Philippe Hersant

Compositeur français (Rome, 1948 - )

Philippe Hersant est un des compositeurs les plus connus du monde musical d’aujourd’hui. Influencé par les musiciens qu’il aime, mais aussi par son attirance pour la littérature, Philippe Hersant crée un univers sonore qui n’appartient qu’à lui, et compose une œuvre riche, profonde, abondante et variée qui procure une sensation de pure liberté.

Le compositeur Philippe Hersant mène un cursus en lettres modernes à l’université de Paris-Nanterre et suit les classes d’écriture au Conservatoire de Paris avec Georges Hugon en harmonie, Alain Weber pour le contrepoint et André Jolivet pour la composition.

En 1970, il part comme boursier à la Casa Velaquezà Madrid pendant deux ans.Ason retour,il enseigne au département de musicologiede Paris IV-Sorbonneet travaille aussi à France Musique: il y présente des concertset propose des émissions.
_
C’est à 30 ans et à Rome qu’il commence véritablement à composer ce qu’il désire et élabore un langage personnel.
D’abord attiré par l’orchestre, puis dès 1985 par l’écriture pour des formations de musique de chambre, il se tourne ensuite vers la voix pour laquelle il compose notamment _Lebenslauf,
cycle de mélodies sur des poèmes de Hölderlin. Il compose aussi des miniatures, comme les 8 duos pour alto et basson ou les 5 miniatures pour flûte et alto.

Le catalogue des œuvres de Philippe Hersant reflète ses accointances avec la littérature, la poésieet lethéâtre comme le montrent_Paysages avec ruines_du poète Georg Trakl, Illuminations d’Arthur Rimbaud etc.
Inspiré par l’univers cinématographique, il travaille avec Nicolas Philibert, notamment pour le film Etre et avoir. Il compose à la demande de l’Opéra de Paris le ballet Hurlevent créé en 2002 par le danseur et chorégraphe Kader Belarbi, puis en 2006 Le Moine noir, opéra d’après Tchekov.

La musique de Philippe Hersant est essentiellement consonante, la dissonance n’intervenant que pour magnifier la consonance. Son langage implique l’intégration de la musique de toutes les époques, car il ne considère pas l’art comme divisé par périodes. Dans sa musique, il est à la recherche d’un équilibre entre une grande liberté et une certaine évidence formelle. Humaniste, c’est à l’écoute de sa grande culture que Philippe Hersant compose et nous procure le plaisir d’entendre un répertoire très varié.

Philippe Hersant en 7 dates

  • 1973 : entre à France Musique comme producteur d’émissions.
  • 1978-80 : boursier de la Villa Médicis à Rome
  • 1985 : commence à travailler pour le théâtre en collaboration avec Jean Jourdheuil et Jean-François Peyret
  • 1998 : Nommé compositeur en résidence auprès de l’Orchestre National de Lyon pour deux saisons
  • 2005 : Il reçoit aux « Victoires de la Musique classique » le titre de Compositeur de l’année (« Compositeur de l’année » en 2005, 2010 et 2016)
  • 2008 : Compositeur en résidence à l’Orchestre de Bretagne pour trois saisons
  • 2016 : Compositeur en résidence au Festival de Besançon pour une saison

Philippe Hersant en 7 œuvres

  • 1978 : création de la première version de Stances pour orchestre par le Nouvel Orchestre Philharmonique dirigé par Gilbert Amy.
  • 1986 : Création du Quatuor à cordes n° 1, commande de Radio France, par le Quatuor Talich.
  • 1992 : Création au Festival de Radio France et de Montpellier de la version de concert de l’opéra en un acte d’après Jules Verne, Le Château des Carpathes, commande de Radio France, sous la direction de David Robertson.
  • 1998 : Création à Radio France du Trio pour violon, violoncelle et piano, commande de Radio France, par Alice Ader, Christophe Poiget et Isabelle Veyrier.
  • 2004 : Pendant le Festival Présences dont il est l’invité principal, est créé le Concerto pour violon, interprété par Augustin Dumay et l’Orchestre National de France, sous la direction de Jonathan Darlington.
  • 2013 : Création à l’occasion du Jubilé de la cathédrale Notre-Dame de Paris des Vêpres de la Vierge Marie, pour chœur mixte, chœur d’enfants, baryton, 2 orgues, cloches, 2 cornets et 3 sacqueboutes
  • 2014 : création par la Maîtrise de Radio France sous la direction de Sofi Jeannin de Cantique des trois enfants dans la fournaise, sur un poème d’Antoine Godeau (commande de Radio France)

Site officiel

Biographie de la Bibliothèque musicale de Radio France, décembre 2013, mise à jour en février 2018

En savoir plus