Paulin Bündgen

Contreténor français (01/06/1977 à Montbrison)

Le contreténor français Paulin Bündgen excelle dans le répertoire baroque, ce qui est naturel pour sa tessiture vocale, mais se distingue par sa curiosité exceptionnelle qui l’entraine à la fois dans la musique ancienne, la musique contemporaine mais aussi dans des collaborations artistiques inattendues.

C’est au cours de ses études de chant et musique ancienne au CNSM de Lyon que Paulin Bündgen, avide de chanter « autre chose que du Vivaldi » crée l’Ensemble Céladon dans l’idée de faire découvrir ce répertoire intéressant, trop longtemps méconnu car souvent oublié. Tout en approfondissant ce projet, Paulin Bündgen chante au sein de nombreux ensembles  parmi lesquels Clematis, Doulce Mémoire, les Traversées baroques, le Concert Spirituel…. Il se produit dans des festivals célèbres français (Ambronay, Beaune, la Chaise-Dieu…) mais aussi en Europe (Innsbruck, Utrecht…) en Turquie, aux Etats-Unis, au Maroc ou à Taïwan. Invité sur de nombreuses scènes, Paulin Bündgen s’est fait particulièrement remarquer dans les rôles de Mercurio (La Morte di Orfeo de Stefano Landi), d’Endimione (La Calisto de Francesco Cavalli) ou encore en 2010 et 2011 dans celui d’Ottone dans le Couronnement de Poppée de Monteverdi. Très attiré par la musique contemporaine, il inclut à son répertoire des œuvres de Gavin Bryars, Michael Nyman et crée des pièces de Jacques Charpentier, Pierre Bartholomée, Régis Campo… Michael Nyman compose pour Paulin Bündgen et l’Ensemble Céladon la pièce No Time in Eternity qu’il crée en 2016. Très éclectique et curieux, le contreténor provoque et recherche les collaborations artistiques avec des musiciens d’horizons divers, mais aussi avec des comédiens, chanteurs de musique populaire ou encore des chorégraphes. Il est en effet aussi sensible aux liens existants entre la musique et la danse, et participe à de nombreux spectacles, notamment avec la Compagnie Ana Yepes, les Ballets de Monte-Carlo ou encore le spectacle Solo for Two avec les danseurs étoiles Natalia Osipova et Ivan Vassiliev.

La discographie de Paulin Bündgen compte une trentaine de CD et couvre un vaste répertoire qui court de la chanson médiévale à la musique contemporaine.

Paulin Bündgen en 6 dates :

  • 1999 : fondation de l’Ensemble Céladon
  • 2002 : Premier prix au CNSMD de Lyon en chant et musique ancienne
  • 2006 : premier disque de l’Ensemble Céladon
  • 2009 : tournée à Taïwan pour la création du spectacle Mémoire des Vents du Sud avec la Compagnie Han-Tang Yuefu et l’ensemble Doulce Mémoire
  • 2017 : sortie du disque  de la pièce de Nyman écrite pour Paulin Bündgen
  • 02/01/2018 : invité du Classic Club de Lionel Esparza sur France Musique pour présenter ce disque No time in eternity

Biographie de la Documentation Musicale de Radio France (août 2019)

En savoir plus