Paul Meyer

Paul Meyer

clarinettiste et chef d'orchestre français (1965)

Chef d’orchestre longtemps cantonné dans son rôle de clarinettiste, Paul Meyer est reconnu dans le monde entier comme un musicien éclectique, interprétant un répertoire varié, classique et romantique, mais qui n’oublie pas la musique de notre temps.

Né le 5 mars 1965 à Mulhouse, Paul Meyer apprend très tôt la clarinette au sein d’une famille de cinq enfants pratiquant tous la musique. Après le conservatoire de Mulhouse, il entre au Conservatoire de Paris à 14 ans, puis se perfectionne auprès de Hans Rudolf Stalder à la Musikhochschule de Bâle. Il obtient son premier poste de clarinette solo en 1983 dans l’Orchestre National de Lyon, puis l’année suivante, entre à l’Ensemble Intercontemporain ; la même année, en 1984, Paul Meyer remporte brillamment le prestigieux Young Concert Artists Competition de New York et à cette occasion, rencontre Benny Goodman, avec qui il aura beaucoup de plaisir à jouer.
Après quelques années passées au poste de clarinette solo à l’Opéra de Paris, Paul Meyer mène surtout jusque dans les années 1990 une carrière de soliste international, se produisant avec notamment l’Orchestre National de France, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre de Paris, l’Orchestre d’Etat de Russie, le BBC Philharmonic Orchestra … et comme chambriste avec des personnalités telles Yo-Yo Ma, Gérard Caussé, Emmanuel Pahud, François-René Duchâble ….. Il aura le privilège de jouer aux côtés d’Isaac Stern et de Jean-Pierre Rampal.
Parallèlement à sa brillante carrière de soliste, Paul Meyer se forme à la direction d’orchestre auprès de Charles Bruck et de John Carewe, dont il sera l’assistant au Northern Junior Philharmonic avant d’être assistant de Marek Janowski à l’Orchestre Philharmonique de Radio France. Invité à Séoul à diriger un concert, Paul Meyer se voit proposer la fonction de chef associé à Myung Whun Chung entre 2006 et 2010 au Philharmonique de Séoul.
Depuis 2009, Paul Meyer est le chef principal de l’Orchestre Kosei de Tokyo, formation surtout spécialisée dans le répertoire contemporain.
En plus de cette tâche, il est invité régulièrement à diriger de nombreuses formations orchestrales, parmi lesquelles on peut citer l’Orchestre de Bordeaux, l’Orchestre du Capitole de Toulouse, l’Ensemble Orchestral de Pari s….
Très actif dans la musique contemporaine, Paul Meyer suscite l’écriture de nombreuses œuvres avec clarinette, dont il est dédicataire, par des compositeurs tels Krzysztof Penderecki, Luciano Berio, Edith Canat de Chizy, Thierry Escaich, Jean-Louis Agobet ou encore Peter Eötvös qui lui écrit un concerto pour les 100 ans de l’Orchestre de la Suisse Romande en 2018.
Les nombreuses récompenses décernées à ses enregistrements témoignent d’une discographie intéressante et variée, oscillant de Mozart à Piazzolla, de Schumann à Bernstein en passant par Brahms, Poulenc ou Copland.

Paul Meyer en 6 dates :

1982 : remporte le Concours Eurovision des Jeunes Musiciens Français
1985 : clarinette solo à l’Orchestre de l’Opéra de Paris
1994 : création du Concerto pour clarinette et cordes de Penderecki au festival de Bad Kissingen
2006 : création de Sillages pour flûte, hautbois, clarinette et orchestre de Michaël Jarrell, avec Emmanuel Pahud (flûte), François Leleux (hautbois), Paul Meyer et l’Orchestre Philharmonique de Radio France sous la direction de Peter Eötvös
2012 : sortie du disque des 4 Concertos pour clarinette de Louis Spohr avec l’Orchestre de chambre de Lausanne qu’il dirige pour l’occasion
2013 : création de Drift, concerto pour clarinette d’Edith Canat de Chizy avec l’Orchestre National de Lille sous la direction de Roberto Rizzi-Brignoli

site : Paul Meyer

Biographie de la Documentation de Radio France

En savoir plus