Paolo Zanzu

Claveciniste, pianofortiste et chef d’orchestre sarde (Cagliari, 1984)

Formé par les plus grands interprètes et professeurs, Paolo Zanzu est une des figures majeures du clavecin en Europe et dans le monde. Collaborateur actif des Arts Florissants comme continuiste et chef, il mène une inspirante carrière de concertiste et de pédagogue.

Paolo Zanzu étudie le clavecin à Cagliari, sa ville natale, avant d’intégrer les Conservatoires de Bologne, puis de Trieste auprès de Paola Erdas. Il s’installe à Paris à l’âge de vingt ans et suit l’enseignement de Noëlle Spieth avant d’intégrer le CNSMDP, dont il sort récompensé par deux Premiers Prix de clavecin et de basse continue. Il se perfectionne alors auprès d’éminents musiciens tels que Blandine Rannou, Kenneth Weiss, Olivier Baumont, mais aussi Carole Cerasi et James Johnstone à la Royal Academy of Music de Londres, et Christophe Rousset à l’Accademia Chigiana de Sienne. Grand amateur de musique romantique, il prend également des cours de pianoforte avec Patrick Cohen et de direction d’orchestre aux côtés de Nicolas Brochot. Il obtient par la suite le Troisième Prix du Concours International de clavecin de Bruges, à vingt-six ans.

Paolo Zanzu mène sa carrière de concertiste dans les plus grandes salles et festivals d’Europe et d’Asie. Depuis ses débuts, il collabore en tant que continuiste ou chef de chant avec un certain nombre d’ensembles prestigieux, comme les Musiciens du Louvre sous la direction de Marc Minkowski, le Monteverdi Choir and Orchestra de John Eliot Gardiner, le Cercle de l’Harmonie deJérémie Rhorer, Le Concert d’Astrée d’Emmanuelle Haïm et La Fenice de Jean Tubéry. Il intègre également l’équipe des Arts Florissants, d’abord en qualité d’assistant puis de chef de chant et continuiste. Entre 2016 et 2018, il a l’occasion de diriger la comédie-ballet de Lully et Molière Monsieur de Pourceaugnac auprès de William Christie. Il collabore également à plusieurs reprises avec le chef Jonathan Cohen comme assistant lors du Festival de Glydebourne et à l’Opéra de Dijon, par exemple. Chambriste apprécié, il a l’habitude de se produire avec des musiciens tels que les violonistes Tami Troma et Florence Malgoire, les flûtistes Tiam Goudarzi et Jean Tubéry, ou encore le violoncelliste et gambiste Christophe Coin. Paolo Zanzu est également membre fondateur de l’ensemble Le Tic Toc Choc, avec Jesenka Balic Zunic (violon) et Lucile Boulanger (viole de gambe). En tant que soliste, il fait ses débuts aux BBC Proms à Londres, et entreprend une intégrale des Sonates pour pianoforte de Schubert à la Cobbe Collection. Au clavecin, il aborde aussi le répertoire contemporain (Ligeti, Ohana, Xenakis).

Paolo Zanzu est l’auteur d’un disque paru chez le label Musica Ficta, consacré aux Suites et pièces pour clavecin de G.F. Händel, où figurent également des œuvres du méconnu compositeur anglais William Babel. Pédagogue, il enseigne actuellement la basse continue au Conservatoire Royal de Bruxelles.Ses œuvres pédagogiques, dont Great Italien Masters of the 16th and 17th Centuries : Piano or Harpsichord (2013), sont publiées chez Ricordi.

Paolo Zanzu en 6 dates :

  • 2004 : installation à Paris, études au CNSM
  • 2008 : début de la collaboration avec les Arts Florissants
  • 2010 : Troisième Prix du Concours International de clavecin de Bruges
  • 2011 : professeur de basse continue au Conservatoire Royal de Bruxelles
  • 2014 : débuts comme soliste aux BBC Proms à Londres
  • 2017 : disque consacré aux Suites de pièces pour le clavecin de Händel chez Musica Ficta

Biographie de la Documentation musicale de Radio France, mai 2018

En savoir plus