Ottorino Respighi

Ottorino Respighi

compositeur et chef d'orchestre italien (Bologne, 1879 - Rome, 1936)

A contre-courant par rapport aux avant-gardistes de son temps, Ottorino Respighi est un compositeur qui reste fidèle au langage néoclassique et laisse notamment de belles pages orchestrales : les Pins de Rome ou les Fontaines de Rome appartiennent au grand répertoire symphonique du XXe siècle.

Initié au violon et au piano par son père, Ottorino Respighi _* étudie la composition dans sa ville natale avec Giuseppe Martucci et Luigi Torchi, et, alors qu’il est nommé altiste dans l'orchestre du *_Théâtre Impérial de Russie à Saint-Pétersbourg, il s'initie à l’orchestration avec_* Rimski-Korsakov. Pendant une courte période, il reçoit les enseignements de ***_Max Bruch** également. Fixé à Rome comme professeur de composition à l’Académie de Sainte Cécile dès 1913, et après avoir publié des mélodies et quelques essais lyriques, il s’engage sur la voie du renouveau de la symphonie italienne : avec ses Fontaines de Rome (1924), il rencontre son premier grand succès. Suivent les* Pins de Rome* (1924), le Triptyque botticellien * (1927) et les *Fêtes romaines (1928). Ottorino Respighi donne des concerts partout dans le monde en tant que chef d'orchestre : il fréquente Toscanini _* et *_Mengelberg, Horowitz, Gieseking ou Wanda Landowska, ou encore Ravel, Saint- Saëns, Stravinsky, Schoenberg, Puccini, Busoni et Strauss.

La dernière période de sa vie marque un retour vers la scène; Respighi abandonne le langage symphonique pour se lancer dans la composition des opéras, en leur donnant en outre une dimension philosophique : Belfagor (1923), La campana sommersa * (1927), et *Marie l’Egyptienne (1932), *La Fiamma * (1934) rencontrent un succès plus important en Allemagne ou aux Etats-Unis qu’en Italie.

Ottorino Respighi en cinq dates :

1899 étudie avec Rimsky –Korsakov

1901 diplômé en violon et en composition au Liceo Musicale de Bologne

1913 nommé professeur de composition à l'Académie de Sainte Cécile à Rome

1919 épouse une de ses anciennes élèves, la chanteuse Elsa Olivieri-Sangiacomo, qui sera l'interprète de ses oeuvres

1919 travaille avec Diaghilev et les Ballets russes

Ottorino Respighi en six oeuvres :

1921 Concerto grégorien

1924 Pins de Rome

1924* Quartetto dorico per archi *

1928 Fêtes romaines

1925 *Rossiniana *

1934* La Fiamma, opéra*

En savoir plus