Olivier Le Borgne

Olivier Le Borgne

A l’âge de 5 ans, il se balade partout avec un mini transistor qu’il surnomme le « magninmagnin ». Une vocation voit ses premiers contours se dessiner. Puis vient la passion pour la musique classique, à l’âge de 15 ans. Rattrapage express et intensif pour intégrer le BT des Métiers de la Musique à Sèvres. Formation qu’il dévore littéralement durant trois ans en se passionnant pour les devoirs portant sur les comparaisons d’enregistrement, les concerts donnés avec la chorale de Sèvres, notamment au TCE, les cours d’histoire de la musique et de technologie des instruments… Formation qu’il parachève par un stage chez Decca, label pour lequel il cultive une affection particulière. Le disque est l’élément qui fera mouche.

Il entre à Radio France en 1994 et se familiarise avec la chaîne France Musique en éditant le document hebdomadaire de la grille des programmes servant en interne et à la presse (Télérama).

En 1997, Jean-Pierre Rousseau, alors directeur de la chaîne, lui donne sa chance en le nommant programmateur musical à Hector (Programme diffusé 24h/24 par satellite créé en 1989 sur demande du Ministère de la Culture). C’est là qu’il fait ses classes, approfondit sa connaissance des « classiques » et découvre de multiples petits maîtres.

Neuf ans plus tard en janvier 2006 c’est le début de l’aventure France Vivace sous la tutelle de François Hudry, avec l’apprentissage du micro. Présenter, adresser et prescrire les musiques qu’il aime, il n’aurait pu rêver mieux ! L’aventure se poursuit en septembre 2010 quand Vivace cède la place à France Musique la Nuit. Puis… vingt ans après ses débuts de programmateur, c’est une nouvelle ère qui s’ouvre à lui avec les webradios de France Musique.

Pour nourrir sa passion, il privilégie l’écoute à la maison sur un système à l’ancienne, avec ampli à lampes et enceintes vintage, et, avide de musique vivante, investit également les salles de concert : TCE, Châtelet, Garnier, Bastille, Philharmonie et surtout l’Auditorium de la Maison de la Radio où il se sent comme chez lui, confortablement installé, profitant de l’excellence proposée par les formations maison.