Nana Vasconcelos

Nana Vasconcelos

Percusionniste brésilien

Juvenal de Hollanda Vasconcelos, dit Naná Vasconcelos ou le passeur du Nordeste, est un compositeur et interprète percussionniste brésilien de renommée internationale.

Autodidacte, il ne fréquente aucune école de musique et s'exerce sur les casseroles et les poêles familiales. Mais il est déjà rémunéré à 12 ans quand il joue dans les bals aux côtés de son père guitariste.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Des les années 1960, il se spécialise dans la pratique du berimbau, un arc musical sans doute d'origine africaine (peuple kambas) qui fut amené au Brésil très tôt, en même temps que les esclaves, par les portugais.

Il joue auprès du chanteur Milton Nascimento à Rio de Janeiro, et c'est là que Gato Barbieri le découvre en 1970 et l'embauche dans son orchestre. Ils se produisent au Festival de Jazz de Montreux, à New York et lors d'une tournée en Europe. Vasconcelos reste alors à Paris où il réalise son premier album Africa Deus.

A son retour au Brésil, il sort un second album Amazonas et commence sa collaboration avec Egberto Gismonti. A New York, il fonde le groupe Codona avec Don Cherry et Collin Walcott. Il travaille également avec des artistes comme Pat Metheny, Trilok Gurtu, Jan Garbarek, Arild Andersen, Andy Sheppard, Jim Pepper, Jean-Marie Machado et Paul Simon.

En 1995, il est nommé directeur artistique du Festival international des percussionnistes de Salvador de Bahia. En 2005, un documentaire lui est dédié ainsi qu'à Antonello Salis et Peppe Consolmagno "Vasconcelos, Salis, Consolmagno".

Il écrit également des musiques pour les chorégraphies de Pina Bausch, Jonathan Lunn et John Neumeier.

Adulé par le peuple comme par l'intelligentsia, il est détenteur de 8 Grammy Awards et élu 8 fois meilleur percussionniste du monde par le magazine américain Down Beat.

Il s'éteint à l'âge de 71 ans d'un cancer des poumons.

Biographie de la Documentation de Radio France

En savoir plus