Nadia Boulanger

Nadia Boulanger

Cheffe d'orchestre et pédagogue (Paris, 1887- Paris, 1979)

Personnalité incontournable du XXème siècle, Nadia Boulanger a exercé une influence majeure sur la vie musicale de son temps. Pédagogue mêlant une discipline sévère et une grande largesse d’esprit, elle a marqué plusieurs générations de compositeurs, même les plus avant-gardistes.

Nadia Boulanger est issue d’une famille de musiciens. Son père est compositeur (prix de Rome) et professeur de chant, sa mère d’origine russe ayant été l’une de ses élèves. Elle est très liée à sa sœur Lili Boulanger, compositrice et pianiste prodige décédée prématurément. Adolescente, elle étudie le piano, la composition et l’harmonie avec Gabriel Fauré au Conservatoire de Paris. C’est d’abord comme pianiste, puis comme organiste, qu’elle débute sa carrière musicale. Elle compose à cette époque des œuvres vocales, de la musique de chambre et même quelques pièces pour orchestre. Jugeant son travail infructueux, elle délaisse cette carrière au profit de la direction d’orchestre et de l’enseignement. Très marquée par le décès de sa sœur Lili, elle veillera toute sa vie au rayonnement de sa musique.

Nadia Boulanger est l’une des premières femmes cheffes d’orchestre à diriger de grandes phalanges en France et aux États-Unis. C’est en 1912 qu’elle fait sa première apparition en tant que cheffe à Paris, en dirigeant ses propres œuvres. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle reste aux États-Unis où elle dirige les orchestres de Boston, de Philadelphie et de New York. A partir de 1921, elle enseigne au Conservatoire Américain de Fontainebleau, où elle voit défiler dans sa classe plusieurs générations d'éminents compositeurs américains. Nadia Boulanger enseigne également à l'École Normale de Musique de Paris, d'abord en tant qu'assistante de Paul Dukas puis comme professeur de composition, ainsi qu’au Conservatoire National Supérieur de Paris. Toujours à l’écoute des évolutions du langage musical de son temps, et pendant 75 ans, Nadia Boulanger a formé des musiciens d’exception parmi lesquels de grands compositeurs ou interprètes du monde entier : Aaron Copland, Dinu Lipatti, Elliott Carter, Igor Markevitch, Daniel Barenboim, Marius Constant, John Eliot Gardiner, Philip Glass, Astor Piazzolla, Yehudi Menuhin, Quincy Jones, Lalo Schifrin...

Fervente admiratrice de Claudio Monteverdi, Schütz et Jean-Sébastien Bach, elle contribua à faire revivre leurs œuvres sur la scène musicale de son époque.

Nadia Boulanger en 6 dates :

  • 1903 : devient organiste suppléante de Gabriel Fauré à l’Eglise de la Madeleine
  • 1908 : remporte un Second Grand Prix de Rome
  • 1912: dirige pour la première fois ses propres œuvres à Paris
  • 1948 : nommée directrice du Conservatoire américain de Fontainebleau
  • 1977 : reçoit la Légion d'Honneur
  • 1983 : création de la Fondation Nadia et Lili Boulanger

Biographie de la Bibliothèque musicale de Radio France

En savoir plus