Mirella Freni

Mirella Freni

soprano italienne ( Modène, 1935 - 2020 )

Une des dernières géantes du monde l'opéra du XXe siècle, la soprano italienne Mirella Freni, a connu l'une des plus belles et longues carrières lyriques. Sa manière sage d'accompagner sa voix tout au long de son évolution lui a valu le surnom de La Prudentissima.

Née en 1935 à Modène, elle est considérée comme la sœur de lait de Luciano Pavarotti. Tous deux sont nés la même année, à quelques rues l'un de l'autre. Leurs deux mères travaillaient dans la même usine de tabac, rendant leur lait impropre à la consommation. Les deux enfants ont été gardés par la même nourrice et ont grandi en buvant le même lait. Leur amitié née dès le plus jeune âge perdurera toute leur vie, Freni devenant l'une des partenaires de chant préférée du ténor italien.  

Enfant prodige, Mirella Freni se fait remarquer à l'âge de 10 ans en chantant dans une fête familiale. Deux ans plus tard, elle chante pour la première fois lors d'un radio-crochet avec l'air Un bel di, vedremo de Madame Butterfly de Puccini. Elle fait ses débuts sur scène à Modène à l'âge de 19 ans dans le rôle de Micaela dans Carmen de Bizet. Sa carrière internationale est lancée avec une tournée américaine dans le rôle de Mimi dans La Bohème, un de ses rôles de prédilection. Dans les années 1960, Mirella Freni se fait remarquer par Herbert von Karajan, dont elle deviendra la soprano préférée et avec lequel elle collaborera dans nombre de concerts et d'opéras, certains gravés sur disque. Surnommée La Prudentissima, pour sa prudence quant aux rôles qu'elle aborde, le chef d'orchestre l'encourage à se mesurer à un répertoire plus ardu, notamment avec le rôle de Desdemona dans Otello, qu'elle chante pour la première fois en 1970. Karajan déclara que cela faisait 40 ans qu'il attendait d'entendre une Desdemona comme celle-ci. 

Mirella Freni participe également dans de nombreuses production lyriques filmées, où la critique la loue pour son timbre vocal impressionnant et pour ses talents d’actrice, et notamment dans   Madame Butterfly et les Noces de Figaro de Jean-Pierre Ponnelle. Tout au long de sa carrière, Mirella Freni continue à étoffer son répertoire : dans l'opéra vériste, tel Adriana Lecouvreur de Francesco Cilea ou Fedora et Madame Sans-Gêne  d'Umberto Giordano, ou encore dans le répertoire russe, tels La Dame de pique et La Pucelle d'Orléans de Tchaïkovski.  C’est en interprétant le rôle de Jeanne d'Arc jeune fille qu’elle terminera sa carrière sur scène dans La Pucelle d'Orléans à l'Opéra national de Washington à l'âge de 70 ans. Elle continuera à enseigner l’art lyrique aux jeunes chanteurs du monde entier.  

Mirella Freni en 6 dates 

  • 1955 elle débute dans le rôle de Micaela dans Carmen 
  • 1963 elle débute à la Scala de Milan dans le rôle de Mimi dans la célèbre production de La bohème de Zeffirelli 
  • 1970 elle chante Desdemona dans Otello, production filmée, dirigée et réalisée par Karajan 
  • 1990 elle publie ses mémoires, Mio Caro Teatro 
  • 2005, elle fête le 40e anniversaire de ses débuts au Metropolitan Opera et le 50e anniversaire de ses débuts sur scène au cours d'une soirée dirigée par James Levine  
  • 2005 elle chante la jeune Pucelle d'Orléans à l'Opéra national de Washington à l'âge de 70 ans

Mirella Freni en 6 enregistrements 

  • Bizet - Carmen - (Micaela) - Herbert von Karajan - Orchestre philharmonique de Vienne (RCA, enregistrement 1964) 
  • Gounod - Faust (Marguerite) - Georges Prêtre - Orchestre du Théâtre national de l'Opéra de Paris (EMI, enregistrement 1978, CD 1986)
  • Puccini - La Bohème - (Mimi) - Herbert von Karajan - Orchestre philharmonique de Berlin - Avec Luciano Pavarotti - (Decca, enregistrement 1972, CD Decca 1987)
  • Tchaïkovski - Eugène Onéguine - (Tatiana) - James Levine - Staatskapelle de Dresde (Deutsche Grammophon, 1988)
  • Verdi - Simon Boccanegra - (Maria/Amalia) - Claudio Abbado - Orchestre de La Scala, Milan (Deutsche Grammophon, enregistrement 1977, CD 1997)
  • Rossini - Guglielmo Tell - (Matilde) - Riccardo Chailly - The National Philharmonic Orchestra (Decca, enregistrement 1980)
En savoir plus