Mili Balakirev

Mili Balakirev

Compositeur russe (Nijni Novgorod, 1837 – Saint-Pétersbourg, 1910)

Fondateur du Groupe des Cinq, Balakirev est un compositeur russe aujourd’hui connu pour sa pièce très virtuose pour piano Islamey et son poème symphonique Tamara, ainsi que la couleur orientale qu’il donne à ses compositions.

Très tôt, Balakirev se sent attiré par la musique. En raison des conditions matérielles très précaires de sa famille, il n’a l’occasion de poursuivre qu’une dizaine de cours de piano et ce auprès d’Alexandre Dubuque. Il rencontre par la suite Alexandre Oulybychev qui deviendra son mécène. Celui-ci lui confie d’ailleurs, en plus de travaux d’arrangements et de copies, la direction de son orchestre. Il rencontre également Mikhaïl Glinka, précurseur de la musique classique russe qui va l’encourager dans la musique, comme tous les compositeurs qui formeront peu après le Groupe des Cinq : Nikolaï Rimski-Korsakov, Alexandre Borodine, Modeste Moussorgski, César Cui. Après avoir organisé des concerts, il fonde une école de musique à Saint-Pétersbourg, devient directeur de la chapelle impériale, assisté de Rimski-Korsakov.
Balakirev a peu composé, mais son œuvre s’inscrit dans la lignée de Glinka par sa volonté de remettre au goût du jour la musique russe traditionnelle.

Balakirev en 6 dates
1853 : rencontre avec Alexandre Oulybychev qui devient son mécène
1855 : rencontre avec Glinka et fondation du Groupe des Cinq
1860’s : voyage dans le Caucase, contact direct avec la musique folklorique
1862 : il crée une école de musique à Saint-Pétersbourg
1882 : il termine son poème symphonique Tamara
1883 : il prend la direction de la Chapelle Impériale

Balakirev en 6 œuvres
1864-1866 : Symphonie n°1 en ut Majeur
1867 : Ouverture tchèque, poème symphonique
1867-1882 : Tamara, poème symphonique
1869 : Islamey, « fantaisie orientale », pièce pour piano
1884 : Russia, poème symphonique
1900 -1908 : Symphonie n°2 en ré mineur

En savoir plus