Mikhaïl Glinka

Mikhaïl Glinka

Compositeur russe (Novospasskoïe, 1804 – Berlin, 1857)

Précurseur du Groupe des Cinq, il est le fondateur de l’école musicale russe et occupe une place très importante dans l’histoire de la musique en Russie.

A l’âge de 10 ans, il commence le violon et le piano. Il côtoie de nombreux professeurs d’Europe centrale lors de ses études musicales, tel que Siegfried Sehn, ancien élève de Beethoven. Très tôt, apparaît chez lui la volonté de créer une musique spécifiquement russe fondée sur les chants populaires russes. Son œuvre annonce en ce sens le Groupe des Cinq qui comprend Nikolaï Rimski-Korsakov, Mili Balakirev, Alexandre Borodine, Modeste Moussorgski et César Cui. Il est un contemporain de deux poètes, Alexandre Pouchkine, qui lui fut d’un grand soutien et de Nicolas Gogol, mais aussi du compositeur Balakirev dont il encouragea la vocation. Glinka est également l’auteur du Motif de chant national qui fut l’hymne national de la Fédération de Russie de 1991 à 2000.

Glinka en 6 dates
1828 : rencontre avec Alexandre Pouchkine qui deviendra son grand ami
1830 : voyage en Italie. Il y découvre les opéras de Bellini et Rossini.
1836 : création de son premier opéra Une vie pour le Tsar à Saint-Pétersbourg en présence du tsar Nicolas Ier
1837-1839 : maître de la chapelle Impériale
1852 : le Philharmonique de Saint-Pétersbourg dédie tout un concert à son œuvre
1855 : rencontre avec Balakirev

Glinka en 6 œuvres
1820, Premier quatuor à cordes
1836 : Une vie pour le Tsar, premier opéra national russe
1837-1842 : Russlan et Ludmilla, opéra
1848 : Kamarinskaïa, fantaisie pour orchestre sur deux thèmes populaires
1848-1849 : Nuit d’été à Madrid, fantaisie pour orchestre
1839 : Valse-Fantaisie pour piano