Michèle Reverdy

Michèle Reverdy

Compositrice française (Alexandrie, 1943)

Michèle Reverdy compose abondamment, abordant tous les genres, et tisse avec la littérature et la peinture des liens étroits qui caractérisent et font la singularité de son langage.

Michèle Reverdy commence son apprentissage avec le piano dès l’âge de six ans. Adolescente, elle s’enrichit à l’écoute de Monteverdi, Beethoven, Bartók, admire l’écriture orchestrale debussyste et ravélienne, puis choisit de se consacrer à la création musicale, préférée à la littérature. Son entrée en 1959 au Conservatoire de Paris lui permet de suivre les cours d’histoire de la musique, d’harmonie, de contrepoint, de fugue, d’analyse, et de composition, sous l’œil d’Olivier Messiaen. Son opus 1 daté de 1974, le Cante Jondo, est considéré par sa créatrice comme la première partition dont le langage lui est véritablement propre, grâce à une écriture atonale maîtrisée.
Autant inspirée par les grands maîtres du 20e siècle (Stravinsky, Ligeti ) que par les autres formes d’expression artistique, notamment la peinture, elle écrit diverses œuvres (Espaces, Tétramorphie, Figure ) dans lesquelles des caractéristiques picturales sont transformées en paramètres musicaux.
Sa carrière de créatrice se double d’une vocation de pédagogue, puisqu’après son obtention du CA en 1964 elle enseigne la musique dans le secondaire puis dans divers conservatoires de Paris. De 1975 à 1978, Le « Guide Musical » et le « Panorama de la musique » publient des articles signés de sa main, alors que la musique pour piano et pour orchestre d’Olivier Messiaen fait l’objet de deux ouvrages analytiques de référence qu’elle fait publier en 1978 et en 1988.
En 1978, l’œuvre Météores, dédiée à Messiaen, marque la fin des études de Michèle Reverdy, et permet à son auteure de recevoir le Prix de la Fondation Philip Morris et de la Fondation Salabert. A l’occasion de son séjour à la Casa de Velázquez entre 1979 et 1981, elle compose Le Château, opéra inspiré du roman de Kafka.
La décennie 1980 est une période d’intense création artistique, pendant laquelle Michèle Reverdy assure également la production d’une émission radiophonique sur la vie des compositeurs contemporains diffusée sur France Culture entre 1982 et 1989. Elle est également nommée professeur d’analyse musicale au CNSMDP en 1983, puis professeur d’orchestration en 1996.

Michèle Reverdy en 6 dates :
1959 : entre au Conservatoire de Paris
1964 : obtention du Certificat d’aptitude
1979 : séjourne à la Casa de Velázquez
1982 : est productrice à France Culture jusqu’en 1989
1983 : est nommée professeur d’analyse au CNSMDP
2002 : donne une Master-class de composition au Conservatoire de San Francisco

Michèle Reverdy en 6 œuvres :
1974 : Cante Jondo, pour voix de femme, bois, piano et percussions
1976 : Tétramorphie, pour alto et percussion
1978 : Météores, pour 17 instrumentistes
1983 : Scenic Railway, pour 16 musiciens
1986 : Le Château, opéra
1997 : Lac de Lune (création Orchestre National de France, direction Kurt Masur en 2004)

Site officiel :
http://www.michelereverdy.com

Biographie de la Documentation Musicale de Radio France, juillet 2014